Projet social

Objectifs généraux

Par son Projet éducatif, le Collège Notre-Dame de Jamhour se propose :

  • de donner aux élèves une solide culture littéraire et scientifique ;
  • d'éveiller le souci du bien commun et de former au sens social ;
  • de développer, dans le respect des autres convictions religieuses, les valeurs spirituelles de la foi chrétienne.

Quel est le but du Projet social ?

Le Père Pedro Arrupe ancien Père Général de la Compagnie de Jésus, le définissait ainsi : « former des hommes et des femmes pour les autres ».

Et le Père Peter-Hans Kolvenbach, ancien Père Général, commente cette expression en ces termes : « Nous visons à former des hommes et des femmes compétents, consciencieux et passionnés d’engagements (…). Un élève d’un établissement ignatien est appelé à devenir une personne équilibrée, compétente, capable de compassion et engagée au service de la justice (…). La pédagogie ignatienne recherche le développement des dons et des capacités dont chacun est doté pour les déployer au service d’autrui. »
« L’engagement actif demandé aux élèves est l’engagement libre de lutter pour un monde plus humain et une communauté d’amour. [...] Afin de préparer un engagement dans la vie, l’éducation jésuite offre des occasions de contact réel avec le monde de l’injustice. L’analyse de la société fondée au cours des études devient ainsi une réflexion faite sur le contact réel avec les dimensions structurelles de l’injustice. » (Les caractéristiques de l’éducation jésuite, articles 76 & 80, Rome, 1987)

L’objectif est donc de faire découvrir à l’élève la société dans laquelle il sera amené à prendre des responsabilités. La formation reçue dans les établissements jésuites n’invite pas les élèves à se lamenter sur la misère du monde, mais à la connaître et à la combattre. La finalité vise à amener l’élève à changer son regard sur le monde et de faire le choix de l’ouverture et de l’action.

Pour cette année, le PS (et selon la pédagogie ignatienne) suivra la démarche suivante :


 

 

 

 

 

 

 

Choix des thèmes :

Le Projet social s’inspirera des 17 Objectifs mondiaux pour le Développement Durable (ODD) choisis par l’ONU dans son ambitieux programme pour l'après-2015 :
Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Suite au tirage au sort en présence du préfet et des délégués de 2017-2018 chaque section a eu le thème suivant :

  • Paix, justice et institutions efficaces (2de 1)
  • Inégalités sociales (2de 2)
  • Bonne santé et bien-être (2de3)
  • Problèmes d’adolescence (2de 4)
  • Différences (2de 5)
  • Violence/harcèlement (2de 6)
  • Pauvreté (2de 7)
  • Villes et communautés durables (2de 8)
  • Éducation (2de 9)
  • Développement durable et environnement (2de 10)

Application de la Loi 8924 du 21/9/2012

En septembre 2016, le Ministère de l’Éducation Nationale met en application la loi concernant le « Service communautaire » en obligeant les bacheliers à réaliser 60 heures, réparties sur les trois années du secondaire.

Ce qui se fait au Collège est conforme à la loi, à l’exception de quelques nuances. Nous attendons les recommandations du Ministère et du Secrétariat des écoles catholiques pour ajuster notre pratique en fonction.


 

 

 

Thèmes par section / sujet par groupe

Thème par section / sujet par groupe

2014-2015

 

 

Thème principal

Sous-thème/sujet

2de 1

MR

Pauvreté (2de 1)

Manque d’intégration

2de 1

MBA

Pauvreté et enfance

2de 1

MH

Pauvreté morale (manque)

2de 2

MBA

Développement durable et environnement (2de 2)

Pénurie d’eau

2de 2

SBA

Pollution de l’air

2de 2

MH

Énergie renouvelable

2de 3

NJ

Problèmes d’adolescence (2de 3)

Risques dont est exposé un ado

2de 3

CK

Révolte de l’adolescent

2de 3

MH

Suicide

2de 4

MBA

Violence/harcèlement (2de 4)

Violence et Jeux vidéo

2de 4

MK

Non acceptation de l’autre

2de 4

MH

Sécurité personnelle en ligne (cyber-bullying)

2de 5

MK

Inégalités sociales (2de 5)

Racisme et discrimination

2de 5

NS

Revenus des familles sources d’inégalités sociales

2de 5

MH

Discrimination sociale

2de 6

KW

Dépendances (2de 6)

Tabac

2de 6

ZN

Alcool

2de 6

MH

Cannabis

2de 7

MBA

Différences (2de 7)

Les différences religieuses dans les écoles du Liban

2de 7

AG

Les différences politiques et la démocratie

2de 7

MH

Éducation familiale et comportement à l’école

2de 8

NJ

Santé, stress et qualité de vie (2de 8)

Toxicomanie

2de 8

AF

Qualité de vie

2de 8

MH

Stress

2de 9

AF

Éducation (2de 9)

Motivation

2de 9

AK

Orientation

2de 9

MH

Gestion du temps

 

Fiche de travail (version1)

Fiche de travail  de l’élève  ----------------------------------------              2de ------- Acc.  ------


Prière de taper les réponses et d’envoyer votre document (e-mail/usb/…) à votre accompagnateur.
(Caractère = Times New Roman, 12 ; Interligne = simple)
(Le nom du fichier électronique doit correspondre au modèle suivant : nom-prenom-2dex-acc-fiche-travail.doc. Exemple pour une élève qui s’appelle Prénom Nom en 2de1 avec AB = nom-prenom-2de1-ab-fiche-travail.doc)


1.    Selon quels critères le groupe a-t-il décidé de choisir ce sujet ? (Rédiger 2-3 lignes)
2.    Quel est le plan de recherches élaboré par le groupe ?
3.    Avis personnel : pourquoi ai-je accepté le choix de ce sujet (mon argument personnel) ?

(Les réponses aux #1+#2 peuvent être rédigées en groupe)

4.    Rédiger la synthèse de la recherche concernant votre partie (votre sous-thème). (20-25 lignes)

5.    Références bibliographiques (ATTENTION : toutes les pages Wikis ne sont pas encore considérées comme une référence valide et acceptable. Vérifiez, au bas de la page de wikipedia, les références données pour visiter els pages ressources et utiliser leurs références.)


Fiche de travail version 1 - en format Word : (à télécharger doc 31 kb)



 

Rechercher et trouver l’information sur Internet

  1. Se poser trois questions au préalable
  1. Qu’est-ce que je cherche exactement ?
    • La nature de l’information recherchée (Quoi). S’agit-il d’une adresse ? De statistiques ? D’articles de presse ? En quelle langue est-ce que je souhaite trouver cette information ?
  2. Pour quoi faire ?
    • Les objectifs (Pourquoi). A quoi cette information va-t-elle servir ? Satisfaire une curiosité personnelle ? Prendre une décision ? Préparer un cours, un exposé ?
  3. Le Web est-il le moyen le plus rapide ?
    • Les outils, les méthodes, les stratégies (Comment). Quels sont les moyens dont je dispose ? Avec quel(s) outil(s) : un annuaire et/ou un moteur ? Avec quelle méthode : quels mots-clés, quelle syntaxe, quel mode de recherche, simple ou avancée ?
    • Exemple : vous cherchez la définition d’un mot que vous  n’avez pas compris dans un livre que vous êtes en train de lire. Le recours au dictionnaire est plus adapté qu’Internet.

 

  1. Utiliser une bonne stratégie

 

  • Principales différences entre annuaires et moteurs

 

Les annuaires (comme Yahoo)

Les moteurs (comme Google)

- Indexation : par des documentalistes.

- Indexation : par des robots.

- Recherche : sur des sites et des catégories.

- Recherche : en texte intégral, sur des pages Web.

- Avantages : choix des informations, classement raisonné par catégories et sous-catégories.

- Avantages : plus d’exhaustivité, mise à jour plus rapide.

- Inconvénients : moins d’exhaustivité, mise à jour moins rapide.

- Inconvénient : capture de pages Web sans classement raisonné.

- A retenir : l’exploration  des catégories s’avère souvent plus fructueuse que celle des sites.

- A retenir : la recherche par mots-clés donne de meilleurs résultats sur les moteurs.

les annuaires pour : (i) explorer un sujet ; (ii) trouver des sites ressources dans un domaine ; (iii) trouver des sites similaires.

Les moteurs pour : (i) trouver une information précise sur une personne, un organisme, un produit ; (ii) effectuer des recherches complexes ; (iii) repérer des sites récents non indexés encore par les annuaires…

 

  • La langue : évitez les mots d’une langue autre que celle du moteur.
  • Le type de mots : choisissez de préférence des noms, utilisez les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets.
  • Le nombre de mots : plus il y a de mots, plus la question se restreint ; un seul mot peut suffire ; essayez de ne pas dépasser 3 mots au départ.
  • L’ordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : quels mots sont prioritaires ? commencer par les mots les plus importants.
  • Les saisir correctement : faut-il saisir la requête en minuscules ou en majuscules ? au singulier ou au pluriel ? avec des lettres accentuées ? (aide en ligne de l’outil utilisé).
  • Les principes d’interrogation d’une base les plus courants
    1. Les opérateurs : et, ou, sauf
  • et (and): sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu’ils correspondent simultanément à l’objet de la recherche.
  • ou (or) : sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu’au moins l’un d’eux se retrouve dans l’objet de la recherche.
  • sauf (not) : sert à éliminer un concept non pertinent à l’objet de la recherche.
    1. La troncature :
  • permet de retrouver les variantes d’un terme (singulier et pluriel) ;
  • permet de masquer une lettre dans une chaîne de caractères.
    • ? le point d’interrogation représente une seule lettre n’importe où dans le mot.
    • l’astérisque représente tous les caractères possibles après la dernière lettre.

 

  • Analyser le résultat de la recherche

Une page de résultats s’affiche, vous pouvez évaluer la pertinence de votre requête (les résultats obtenus sont-ils suffisants ? sont-ils pertinents ?) en analysant les adresses des sites proposés (URL).

Ces adresses vous indiquent :

  1. quel est le pays d’origine du site – l’URL d’un site français se terminera par .fr, celle d’un site libanais par .lb, etc. ;
  2. à quelle catégorie appartient ce site – l’URL d’un site vous permet d’identifier qui fournit l’information : une institution officielle ? une association ? une entreprise de type commercial ? etc.

 

Toutes ces informations sont précieuses car elles vous permettent, sans ouvrir le site, d’évaluer a priori la nature et la fiabilité des informations qu’il propose. Vous pouvez ainsi n’ouvrir que les plus pertinents.

Si les résultats ne sont pas satisfaisants, vous devez vous demander si cela vient de la requête ou de l’outil choisit.

a. Vous devez modifier la requête si la recherche donne :

  • trop de « bruit » (trop de résultats inutiles) : (i) restreignez la question en utilisant des mots-clés plus pointus ; (ii) utilisez l’opérateur « sauf » pour exclure les mots générateurs de « bruit » ; (iii) précisez éventuellement le pays et/ou la langue.
  • trop de « silence » (pas assez de réponses) : élargissez la question (i) en utilisant des termes plus larges ; (ii) en utilisant des synonymes (avec OU).
  • Sinon, essayez de changer d’outil :
  • trouvez un outil mieux adapté à la recherche.
  • trouvez un outil du même type plus performant.

 

  1. Evaluer l’information

 

- Pour affiner l’évaluation, vous pouvez essayer d’identifier :

  1. L’auteur du document (Qui) : l’auteur est-il identifié ? peut-on le contacter ? est-ce un spécialiste du domaine ? s’exprime-t-il au nom d’une institution ou à titre personnel ?
  2. La nature du site (Quoi) : s’agit-il d’un site institutionnel, associatif, commercial ? sa compétence sur le sujet/sa fiabilité sont-elles reconnues ? quelle est la pertinence des informations fournies pour moi ? quel est l’intérêt des documents fournis ?
  3. La provenance de l’information (Où) : de quel pays provient le site ? l’information fournie concerne-t-elle un pays particulier ?
  4. L’actualité de l’information (Quand) : la date du document est-elle indiquée ? si oui, nécessite-t-elle une actualisation ?
  5. Les objectifs (Pourquoi) : quels sont les objectifs du site (du document) ? quel est le public visé ?
  6. Comment : (i) se présente le document (est-il structuré, les sources bien indiquées) ? (ii) accède-t-on à l’information (information gratuite ou payante) ?

 

Astuce : dans Google

 

Sources utilisées

 

  • Dossier Educnet (Ministère de l’Education nationale français) : Rechercher sur Internet, guide.
  • Les fiches pédagogiques du Centre de Liaison de l’Enseignement et des Moyens d’Information : comment naviguer sans se perdre ?

Finding Information on the Internet : A Tutorial

 

Recommended Search Engines
UC Berkeley - Teaching Library Internet Workshops

Google is currently the most used search engine. It has one of the largest databases of Web pages, including many other types of web documents (blog posts, wiki pages, group discussion threads and document formats (e.g., PDFs, Word or Excel documents, PowerPoints). Despite the presence of all these formats, Google's popularity ranking often places worthwhile pages near the top of search results.

Google alone is not always sufficient, however. Not everything on the Web is fully searchable in Google. Overlap studies show that more than 80% of the pages in a major search engine's database exist only in that database. For this reason, getting a "second opinion" can be worth your time. For this purpose, we recommend Yahoo! Search or Exalead. We do not recommend using meta-search engines as your primary search tool.

Table of features
Some common techniques will work in any search engine. However, in this very competitive industry, search engines also strive to offer unique features. When in doubt, look for "help", "FAQ", or "about" links.

 

 

Search Engine Google
www.google.com
Yahoo! Search
search.yahoo.com
Exalead
www.exalead.com/search/
Links to help Google help Yahoo! help Exalead help and FAQ

Size, type

IMMENSE. Size not disclosed in any way that allows comparison. Probably the biggest.

HUGE. Claims over 20 billion total "web objects." LARGE. Claims to have over 8 billion searchable pages.
Noteworthy features PageRank™ system includes hundreds of factors, emphasizing pages most heavily linked from other pages.
Many additional databases including Book Search, Scholar (journal articles), Blog Search, Patents, Images, etc.

Shortcuts give quick access to dictionary, synonyms, patents, traffic, stocks, encyclopedia, and more. Truncation lets you search by the first few letters of a word.
Proximity search lets you find terms NEAR each other or NEXT to each other.
Thumbnail page previews.
Extensive options for refining and limiting your search.
Phrase searching
what's this?

Enclose phrase in "double quotes".

Enclose phrase in "double quotes". Enclose phrase in "double quotes".
Boolean logic
what's this?

Partial. AND assumed between words.
Capitalize OR.
( ) accepted but not required.
In Advanced Search, partial Boolean available in boxes.

Accepts AND, OR, NOT or AND NOT. Must be capitalized.
( ) accepted but not required.

Partial. AND assumed between words.
Capitalize OR.
( ) accepted.
See Web Search Syntax for more options.
+Requires/ -Excludes
what's this?
- excludes 
+ retrieves "stop words" (e.g., +in)
- excludes 
+ will allow you to search common words: "+in truth"
- excludes 
+ retrieves "stop words" (e.g., +in)
Sub-Searching
what's this?
The search box at the top of the results page shows your current search. Modify this (e.g., add more terms at the end.) The search box at the top of the results page shows your current search. Modify this (e.g., add more terms at the end.) The search box at the top of the results page shows your current search. Modify this (e.g., add more terms at the end.)
Results Ranking
what's this?
Based on page popularity measured in links to it from other pages: high rank if a lot of other pages link to it.
Fuzzy AND also invoked.
Matching and ranking based on "cached" version of pages that may not be the most recent version.
Automatic Fuzzy AND. Popularity ranking emphasizes pages most heavily linked from other pages.
Field limiting
what's this?

link:
site:
intitle:
inurl:
Offers U.S.Gov't Search and other special searches. Patent search.

link:
site:
intitle:
inurl:
url:
hostname:
(Explanation of these distinctions.)

intitle:
inurl:
site:
after:[time period]
before:[time period]
(For details, click on "Advanced search")
Truncation,
Stemming
(what's this?)
No truncation. Stems some words. Search variant endings and synonyms separately, separating with OR (capitalized):
airline OR airlines
Neither. Search with OR as in Google. Use *
example: messag*
Language Yes. Major Romanized and non-Romanized languages in Advanced Search. Yes. Major Romanized and non-Romanized languages. Extensive language and geographic options. Use "Advanced Search".
Translation Yes, in "Translate this page" link following some pages. To and sometimes from English and major European languages and Chinese, Japanese, Korean. Ues its own translation software with user feedback. Available as a separate service. Yes, in "Translate this page" link following some pages.

 

 

You may also wish to consult "What Makes a Search Engine Good?" - a table (PDF file) summarizing useful factors for evaluating search engines.

How do Search Engines Work?

Search engines do not really search the World Wide Web directly. Each one searches a database of web pages that it has harvested and cached. When you use a search engine, you are always searching a somewhat stale copy of the real web page. When you click on links provided in a search engine's search results, you retrieve the current version of the page.

Search engine databases are selected and built by computer robot programs called spiders. These "crawl" the web, finding pages for potential inclusion by following the links in the pages they already have in their database. They cannot use imagination or enter terms in search boxes that they find on the web.

If a web page is never linked from any other page, search engine spiders cannot find it. The only way a brand new page can get into a search engine is for other pages to link to it, or for a human to submit its URL for inclusion. All major search engines offer ways to do this.

After spiders find pages, they pass them on to another computer program for "indexing." This program identifies the text, links, and other content in the page and stores it in the search engine database's files so that the database can be searched by keyword and whatever more advanced approaches are offered, and the page will be found if your search matches its content.

Many web pages are excluded from most search engines by policy. The contents of most of the searchable databases mounted on the web, such as library catalogs and article databases, are excluded because search engine spiders cannot access them. All this material is referred to as the "Invisible Web" -- what you don't see in search engine results.


Quick Links
Search Engines |Subject Directories | Meta-Search Engines | Invisible Web

 

 

Copyright (C) 2009 by the Regents of the University of California. All rights reserved.
Last update 08/23/09. Server manager: Contact

Critères C2 & E1

Critères C2 & E1
2015-2016

1/ Concernant le C2 :

  (toutes ces informations se trouvent à la section du Projet social, site Internet du Collège :  http://www.ndj.edu.lb/grands/projet_social/criteres_c2_e1)

  • C2 : Pour la note qui figurera sur le bulletin de M2, voici les critères d'évaluation :

Individuelle

Individuelle

Mini-groupe

Individuelle

Participation
Sérieuse /5

Participation
Active /5

Fiche de synthèse
/7

Journal de bord
/3

Selon les réunions hebdomadaires

Selon les réunions hebdomadaires

1= Forme et respect des consignes
6 = Qualité de réflexion/synthèse

1= tab groupe
1= mis à jour
1= sérieux

5

5

7

3

 Attention : il faudra tout envoyer à vos accompagnateurs, au plus tard, la semaine du                   (durant les périodes du PS).

  • La fiche de synthèse (une par mini-groupe) comprendra les parties suivantes :
    • Une présentation succincte du sujet (3-5 lignes)
    • Une synthèse des actions/entretiens/observations/etc. entrepris (15-20 lignes)
    • La fiche doit être tapée et envoyée à l’accompagnateur par e-mail ou par clef USB.

2/ Concernant le E1 :

Un test sur table est programmé pour la semaine du                          (durant les périodes du PS). Je vous invite à faire les lectures/recherches nécessaires pour mieux maitriser le sujet de votre groupe.

Le test prendra la forme d’une réflexion personnelle par rapport au sujet.

Merci et bon travail

 

Critères C3

Critères C3
2015-2016

La note du C3 :

  • Implication personnelle dans l’action (6 points)
  • Barème du rapport :
    • Groupe (7 points)
      • Respect des consignes (+page de couverture, introduction) : 1 point
      • Page sujet : 3 points
      • Page ONG : 3 points
    • Personnel (7 points)
      • Respect échéance : 1 point (du 10 au 13 mai 2016, selon les périodes du PS)
      • Contenu partie bilan personnel : 6 points

 Merci & bon travail

Fichiers à télécharger

2014-2015

  • Tableau des membres de l'équipe  (doc 85kb)
  • Fiche de travail version 1 - en format Word : (à télécharger doc 31 kb)
  • Technique de l’interview (doc 36kb)
  • Lire un journal : apprendre à différencier les genres journalistiques (doc 45kb)
  • Fiche "Références bibliographiques" (doc 34kb)

Articles divers

Productions des élèves

Liens utiles

 

    Problématiques 2008-2009

    2de 1

    2de 2

    DT

    MK

    Sujet : Volontariat au sein de la Croix-Rouge

    Sujet : Pollution de la mer

    ONG : Green peace

    Problématique

    Dans quelles mesures les conditions d'hygiène performantes dans une permanence de la Croix-Rouge Libanaise améliorent-t-elles le rendement de l'équipe de volontaires en dynamisant leur recrutement ?

    Problématique

    Comment pourrait-on agir pour réduire les méfaits de la pollution de l’eau de mer sur les êtres vivants au Liban ?

    Action

    Action

    KN

    MBA

    Sujet : Personnes âgées

    ONG : Canne et sucre

    Sujet : Le Cycle d’une Jeunesse Prisonnière

    ONG :

    Problématique

    Dans quelle mesure la communication contribuerait-elle à la rupture de la solitude des personnes âgées ?

    Problématique

    “Comment une adolescence en prison imprègne-t-elle le caractère et l’avenir d’un humain ?”

    Action

    Banque alimentaire

    Action

    MH

    MH

    Sujet : Prisonniers mineurs

    ONG : UPEL

    Sujet : 3e âge : La vieillesse à l’âge de la retraite

    ONG : Amour et partage

    Problématique

    Dans quelle mesure les moyens employés par la prison aident à la réintégration des prisonniers dans la société civile ?

    Problématique

    Dans quelle mesure les personnes âgées arrivent-elles à subvenir à leurs besoins durant la retraite ?

    Action

    Journée avec les prisonniers mineurs au CNDJ

    Action

    Achat de produits alimentaires et médicaments


    2de 3

    2de 4

    DT

    BZ

    Sujet : La leucémie infantile

    ONG : Children cancer center (St Jude)

    Sujet : Handicapés Physiques

    ONG :

    Problématique

    Comment les parents d’un enfant leucémique mènent-ils leur quotidien ?

    Problématique

    Comment peut-on contribuer au bonheur des personnes handicapés physiques au Liban pour mieux s’intégrer en toute égalité dans la société ?

    Action

    Action

    AF

    MBA

    Sujet : Les écoles publiques au Liban

    ONG : Bassma ?

    Sujet : Les Accidents Routiers

    ONG :

    Problématique

    Dans quelle mesure l’état des établissements affecte-t-elle la réussite et le rendement de l’élève ?

    Problématique

    Dans quelle mesure la politique adoptée par les secteurs public et privé arrive-t-elle à limiter les accidents routiers au Liban ?

    Action

    Action

    MH

    MH

    Sujet : Adolescents et dépendance (addiction)

    ONG :

    Sujet : La corruption

    ONG :

    Problématique

    Dans quelle mesure l’addiction influence-t-elle la vie des adolescents ?

    Problématique

    Dans quelle mesure la corruption affecte-t-elle le développement au Liban ?

    Action

    Action


    2de 5

    2de 6

    NMa

    ES

    Sujet : Les familles démunies

    ONG :

    Sujet : La Thalassémie

    ONG :

    Problématique

    Familles démunies : entre autonomie et dépendance.

    Problématique

    La thalassémie…juste un défi ! Comment l’adapter à sa vie quotidienne ?

    Action

    Action

    AF

    BZ

    Sujet : Les incendies, facteurs de désertification

    ONG :

    Sujet : Les familles defavorisées

    ONG :

    Problématique

    Comment peut-on reboiser les forêts au Liban ?

    Problématique

    Dans quelles mesures peut-on améliorer les conditions de vie d’une famille défavorisée sans pour autant créer une dépendance ?

    Action

    Action

    MH

    MH

    Sujet : Le reboisement

    ONG :

    Sujet : La Croix-Rouge

    ONG : CRL

    Problématique

    En quoi le reboisement peut-il compenser les dégâts de la déforestation ?

    Problématique

    L’engagement à la Croix Rouge, Prestige ou Dévouement ?

    Action

    Action


    2de 7

    2de 8

    VM

    NMo

    Sujet : La santé des élèves d’une école publique

    ONG : Bassma

    Sujet : Le Cancer

    ONG :

    Problématique

    Comment la négligence hygiénique peut nuire à la santé des enfants ?

    Problématique

    Dans quelles mesures pourrait-on contribuer à adoucir le sort des enfants cancéreux et de leurs familles ?

    Action

    Action

    IN

    IN

    Sujet : La pauvreté

    ONG : Bassma

    Sujet : L'écologie

    ONG :

    Problématique

    Dans quelles mesures la situation économique affecte-t-elle la vie sociale au Liban ?

    Problématique

    Dans quelle mesure la saleté de la mer libanaise a-t-elle accentué la pauvreté des pêcheurs ?

    Action

    Action

    MH

    MH

    Sujet : La santé

    ONG : Bassma

    Sujet : La crise économique

    ONG :

    Problématique

    Dans quelle mesure la pauvreté affecte-t-elle la santé des enfants ?

    Problématique

    Est-il possible d éviter la crise économique et d en minimiser les dégâts ?

    Action

    Action

    Problématiques 2009-2010

    Problématiques 2009-2010

    2de 1

    2de 2

    MH

    MH

    Sujet : Le gaspillage de l’eau

    ONG :

    Sujet : Les énergies renouvelables
    ONG :

    Problématique
    Comment le gaspillage de l’eau peut-il influencer sur l’avenir du Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l’utilisation des énergies renouvelables va contribuer à préserver l’équilibre naturel ?

    Action

    Action

    AF

    KAS

    Sujet : Enfants de la rue
    ONG :

    Sujet : La sécurité routière
    ONG : KUNHADI, YASA

    Problématique
    Dans quelle mesure les médias peuvent-elles améliorer la condition des enfants dans la rue ?

    Problématique
    La conduite des automobilistes… la sécurité de tous ?

    Action

    Action

    DT

    MK

    Sujet : L'éducation
    ONG :

    Sujet : La déforestation
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l'aménagement de l'espace d'accueil de rencontres dans une école publique prédispose-t-il mieux l'apprenant ?

    Problématique
    Quel est l’impact de la déforestation sur les familles libanaises concernées?

    Action

    Action

     

    2de 3

    2de 4

    MH

    MH

    Sujet : La Pauvreté

    ONG :

    Sujet : Les prisonniers mineurs
    ONG :

    Problématique
    Comment la pauvreté influence-t-elle sur la santé mentale des jeunes ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le système de rééducation utilisé avec les prisonniers mineurs est-il convenable dans leur réintégration dans la société ?

    Action

    Action

    MC

    BZ

    Sujet : L’éducation
    ONG :

    Sujet : La pauvreté
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure la pauvreté affecte-t-elle l’éducation des enfants ?

    Problématique
    Comment aider une famille démunie à produire afin de vivre dans de meilleures conditions sociales et d’assurer leurs besoins ?

    Action

    Action

    AF

    NMo

    Sujet : L’environnement des écoles publiques
    ONG :

    Sujet : Les artistes
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure peut-on améliorer l’environnement des élèves des écoles publiques afin d’accroître le taux de réussite ?

    Problématique
    Dans quelle mesure pourrait-on contribuer à améliorer la situation des artistes Libanais ?

    Action

    Action

     

    2de 5

    2de 6

    MH

    MH

    Sujet : Le recyclage
    ONG :

    Sujet : Enfants Cancéreux
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure le recyclage permet-il le rééquilibre de l’écosystème ?

    Problématique
    Dans quelle mesure les enfants cancéreux peuvent-ils accéder à la joie de vivre ?

    Action

    Action

    NMa

    PM

    Sujet : Les mineurs qui travaillent
    ONG :

    Sujet : Le sport
    ONG :

    Problématique
    Les mineurs qui travaillent, peuvent-ils améliorer leur avenir professionnel ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le sport est-il considéré comme une nécessité pour la croissance physique et mentale des enfants au Liban, et comment faire pour lui accorder une plus grande importance à l’échelle nationale ?

    Action

    Action

    RB

    BZ

    Sujet : L’environnement au Liban
    ONG :

    Sujet : Les âgés sans abris
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure peut-on affirmer que la pollution et la disparition des forêts et des cours d’eau au Liban nuisent au bien-être de l’Homme ?

    Problématique
    Le troisième âge, abandonné, ne mérite-t-il pas notre amour et notre attention… ?

    Action

    Action

     

    2de 7

    2de 8

    2de 9

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Le handicap physique
    ONG :

    Sujet : Le travail des mineurs
    ONG :

    Sujet : La Motivation
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure les personnes handicapées physiques retrouvent-elles leur place dans la société ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le travail des mineurs influence-t-il leur caractère, leur personnalité et leur mode de vie ?

    Problématique
    Dans quelle mesure un matériel neuf peut affecter la motivation des élèves pour apprendre ?

    Action

    Action

    Action

    ES

    DT

    RB

    Sujet : Le tourisme
    ONG :

    Sujet : Le covoiturage
    ONG :

    Sujet : Les enfants malades dans les écoles publiques
    ONG :

    Problématique
    La mise en valeur de quelques sites touristiques au Liban : une porte vers une croissance économique et sociale.

    Problématique
    Le covoiturage, action citoyenne urgente, contribuerait-il à moins de pollution et de stress et à de meilleures relations humaines tout en responsabilisant les automobilistes ?

    Problématique
    Comment pouvons-nous aider les enfants malades dans les écoles au Liban ?

    Action

    Action

    Action

    IN

    IN

    VK

    Sujet : L'éducation
    ONG :

    Sujet : école publique
    ONG :

    Sujet : Bâtiments mal entretenus
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l'économie du Liban influence-t-elle la situation sociale des personnes du 3e âge de nos jours ?

    Problématique
    Dans quelle mesure peut-on rétablir une école publique au Liban pour améliorer le lieu de travail, motiver les élèves et donc favoriser une meilleure éducation ?

    Problématique
    Comment les bâtiments mal entretenus offensent la vie ou la santé des habitants ?

    Action

    Action

    Action

     

    Problématiques 2010-2011

    Problématiques 2010-2011

     

    2de 1

    2de 2

    2de 3

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Permis de conduire
    ONG :

    Sujet : problèmes adolescents et avenir
    ONG :

    Sujet : Loisir et éducation
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure la modernisation du test du permis de réduit-elle le nombre d’accidents de voiture ?

    Problématique
    Dans quelle mesure les décisions prises à l'adolescence remettent en cause l'avenir des jeunes  (anorexie, drogue)

    Problématique
    Dans quelle mesure les loisirs  favorisent-ils notre travail académique ?

    Action

    Action

    Action

    ES

    ES

    VK

    Sujet : Incendie
    ONG : LASA

    Sujet : recyclage
    ONG :

    Sujet : Prisonnier mineurs
    ONG :

    Problématique
    Comment initier les élèves, ainsi que le corps professoral d’une école au Liban à agir en cas d’incendie ?

    Problématique
    En quoi le recyclage améliore t-il les conditions de l’Homme?

    Problématique
    Les enfants emprisonnés sont-ils les criminels ou les victimes de la société ?

    Action

    Action

    Action

    AF

    SBA

    DT

    Sujet : Écologie : La réduction du réchauffement climatique
    ONG :

    Sujet : Écologie
    ONG :

    Sujet : Obésité (différence)
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l’économie de l’énergie électrique aide à la réduction du réchauffement climatique ?

    Problématique
    Dans quelle mesure une vie plus écologique au sein d’un établissement scolaire assurera une meilleure protection de l’environnement ?

    Problématique
    Comment prévenir l’obésité chez le jeune libanais?

    Action

    Action

    Action

     

    2de 4

    2de 5

    2de 6

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Emigration & orientation
    ONG :

    Sujet : Orphelins
    ONG :

    Sujet : Hygiène - Santé
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure une meilleure orientation des jeunes mènerait a réduire le taux d’émigration des jeunes ?

    Problématique
    Dans quelle mesure un orphelin pris en charge par une association est mieux intégré dans une société ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l'amélioration de l'hygiène chez le jeune modifiera-t-elle la santé dans la société ?
    ou mènera-t-elle à une meilleure santé

    Action

    Action

    Action

    NMo

    KAS / JK

    MCK

    Sujet : Drogue réintégration
    ONG : Bonheur du ciel

    Sujet : Drogue pression pairs
    ONG :

    Sujet : Handicap physique
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure la pression des paires d'un adolescent au Liban le pousse-t-elle à l'usage de la drogue ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l’environnement et la prédisposition génétique d’un adolescent au Liban peuvent-ils le pousser à se droguer ?

    Problématique
    Dans quelle mesure, le manque de sensibilisation envers les personnes handicapées physiques empêche ces dernières d'être intégrées dans la société au niveau des loisirs ?

    Action

    Action

    Action

    AF

    SBA

    BZ

    Sujet : Éducation
    ONG :

    Sujet : Drogue et mineurs crime
    ONG :

    Sujet : Pêcheur
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l’éducation des enfants défavorisés aboutie a une société meilleure ?

    Problématique
    Un mineur drogué peut-il être considéré comme un criminel ?

    Problématique
    Comment peut-on améliorer le mode de vie du pêcheur à travers sa productivité ?

    Action

    Action

    Action

     

    2de 7

    2de 8

    2de 9

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Habitat santé
    ONG :

    Sujet : Piétons + voiture
    ONG :

    Sujet : Enfants physiquement malades
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l'amélioration du logement influe sur la santé de ses habitants?

    Problématique
    Dans quelle mesure la négligence des piétons et la vitesse des voitures mettent en danger la vie des personnes ?

    Problématique
    Dans quelle mesure pouvons-nous aider les enfants gravement malades ?

    Action

    Action

    Action

    IN

    RB

    RB

    Sujet : Pauvreté
    ONG :

    Sujet : Jardin public
    ONG :

    Sujet :
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure une guerre affecte-t-elle l'économie et les familles pauvres au Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure les jardins publics et leurs installations influencent-ils sur la santé physique et morale des enfants vivant dans les villages touchés par la guerre ?

    Problématique
    Comment un enfant peut-il être maltraité et qu’elles en sont les conséquences ?

    Action

    Action

    Action

    MK

    MBA

    BZ

    Sujet : Pollution de la mer
    ONG :

    Sujet : Islamo-chrétien
    ONG :

    Sujet : Tourisme
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure la pollution de la mer et de la côte affecte-t-elle l'économie au Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure pouvons-nous rapprocher les jeunes musulmans et chretiens dans le contexte Libanais multi-confessionel ?

    Problématique
    Comment revaloriser un site touristique délaissé afin de préserver notre patrimoine historique et culturel ainsi que de dynamisme le village ?

    Action

    Action

    Action

     

     

    Problématiques 2011-2012

    2de 1

    2de 2

    2de 3

    MH

    MH

    MH

    Sujet : DROIT DE L'ENFANCE
    ONG :

    Sujet : Alphabétisation
    ONG :

    Sujet : La Croix Rouge Libanaise
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Dans quelle mesure une meilleure enfance prépare à un meilleur citoyen ?

    Dans quelle mesure l'analphabétisme constitue un danger pour les personnes et comment lutter contre ce fléau ?

    Dans quelle mesure la Croix Rouge  libanaise est-elle un modèle d’engagement et d’impartialité ?

    Action

    Action

    Action

    DT

    MCK

    KN

    Sujet : Fous du volant
    ONG :

    Sujet :
    ONG :

    Sujet :
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Une formation professionnelle (auto-école) responsabilise-t-elle le jeune conducteur au Liban ?

    Dans quelle mesure la pauvreté affecte-t-elle la santé des membres d’une famille ?

    Dans quelle mesure la pauvreté affecte-t-elle la santé des familles démunies ?

    Action

    Action

    Action

    MK

    SBA

    RB

    Sujet : Embellir un quartier pauvre à Bourj Hammoud
    ONG :

    Sujet : Autisme
    ONG :

    Sujet : Les Mineurs Libanais en Conflit avec la Loi
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Quel est l’influence de la beauté d’un quartier sur la vie de ses habitants ?

    A quels niveaux une société plus sensibilisée affecterait-elle l’intégration des autistes ?

    Dans quelle mesure peut-on empêcher l’augmentation du nombre de mineurs en conflit avec la loi au Liban ?

    Action

    Action

    Action

     

    2de 4

    2de 5

    2de 6

    MH

    MH

    MH

    Sujet : confessionnalisme
    ONG :

    Sujet : La Mentalité Libanaise
    ONG :

    Sujet : Les personnes âgées
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Dans quelles mesures un citoyen juste et intelligent peut-il voter dans la société libanaise ?

    Comment réussir Le vivre-ensemble ?

    Dans quelle mesure la société peut-elle contribuer au bien-être des personnes âgées?

    Action

    Action

    Action

    AK

    JC

    RB

    Sujet : Le Tourisme
    ONG :

    Sujet : Enfance
    ONG :

    Sujet : La guerre au Liban
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Est-ce que le tourisme permet d'améliorer la vision que les étrangers ont pour le Liban?

    Dans quelle mesure le jeu participe-t-il à l’épanouissement de l’enfant ?

    Quels sont les effets de la guerre au Liban et comment y remédier ?

    Action

    Action

    Action

    ZN/BZ

    BZ

    MBA

    Sujet : Les Enfants Cancéreux au Liban
    ONG :

    Sujet : Tourisme
    ONG :

    Sujet :
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Dans quelle mesure la société libanaise est-elle consciente de la présence des enfants cancéreux ?

    Par quels moyens peut- on développer l’infrastructure d’un site touristique  afin de renforcer l’économie régionale et diminuer l’exode rural ?

    Dans quelle mesure peut-on éduquer les familles démunies pour les rendre plus autonomes?"

    Action

    Action

    Action

     

    2de 7

    2de 8

    2de 9

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Sport et handicap : Intégration des personnes atteintes d’un handicap physique.
    ONG : SESOBEL

    Sujet : Santé : thalassémie
    ONG :

    Sujet : Alcool
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Dans quelle mesure le sport est un moyen pour aider à l’intégration de personnes handicapées physiques dans la société libanaise ?

    Dans quelle mesure peut-on rendre la joie de vivre à des enfants souffrants de la thalassémie dans le cadre de leur traitement ?

    Sensibilisation des jeunes sur le danger causés par l’alcool

    Action

    Action

    Action

    NMo

    NS

    AF

    Sujet : Les droits des femmes
    ONG :

    Sujet : Education
    ONG :

    Sujet :
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Problématique
    Dans quelles mesures peut-on combattre la discrimination des femmes libanaises au XXIème siècle ?

    Dans quelle mesure l’éducation culturelle et artistique au Liban contribue-t-elle à l’épanouissement des futures générations ?

    Dans quelle mesure l'amélioration des conditions de vie scolaire des élèves pauvres influence-t-il leurs choix professionnels ?"

    Action

    Action

    Action

    MBA

    AF

    MK

    Sujet : Nature
    ONG :

    Sujet : La Pauvreté
    ONG :

    Sujet : Les Orphelins Pauvres
    ONG :

    Problématique

    Problématique

    Problématique

    Quel est l’impact de la culture écologique sur l’éducation des jeunes enfants ?

    Dans quelles mesures le savoir-faire culinaire, les compétences économiques (choix et qualité des ingrédients) et les conditions d’hygiène contribuent-ils à préserver la santé ?

    Dans quelle mesure les orphelins pauvres ont-ils accès à une vie normale au Liban ?

    Action

    Action

    Action

    Problématiques 2012-2013

    2de 1

    2de 2

    2de 3

    MH

    MH

    MH

    Sujet : La communication.
    ONG :

    Sujet : L’intégration des cancéreux dans la société.
    ONG : Tammana

    Sujet : La maltraitance de l’enfant
    ONG : AFEL

    Problématique
    Communiquer aux risques de faire des erreurs.

    Problématique

    Changer le regard de la société aboutirait-il a une meilleure intégration des cancéreux ? 

    Problématique
    Comment la maltraitance mène à la délinquance ?

    Action

     

    Action

    Action

    NJ

    SBA

    KAS

    Sujet : Pauvreté
    ONG :

    Sujet : Les orphelins
    ONG : SOS

    Sujet : Les écoles à besoins spécifiques
    ONG : SESOBEL

    Problématique
    S’enfoncer ou s’en sortir
    Qu’est-ce que la pauvreté au Liban, qui touche-t-elle, dans quelle mesure, et quelles sont les solutions pour y faire face ?

    Problématique
    L’intégration sociale est-elle bien assurée par les associations s’occupant des orphelins au Liban?

    Problématique
    Est-ce que l’amélioration du matériel scolaire pourrait-il contribuer à une meilleure intégration des élèves handicapés dans la société ?

    Action

     

    Action

    Action

    BZ

    MBA

    BZ

    Sujet : La sensibilisation à l’environnement
    ONG : OMS

    Sujet : L’Harcèlement Des Enfants Au Liban
    ONG : Himaya, Kafa, Save the Children

    Sujet : La circulation routière au Liban
    ONG : YASA

    Problématique
    Dans quelle mesure le temps passé en plein-air dans les villes est-il nécessaire pour compenser les effets négatifs de la vie urbaine sur la population ?

    Problématique
    Dans quelle mesure peut-on dénoncer l’abus des enfants au Liban ?

    Problématique
    Dans quelles mesures la loi routière est-elle suffisante, convenable et respectée au Liban ?

    Action

     

    Action

    Action

     

    2de 4

    2de 5

    2de 6

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Le tourisme
    ONG :

    Sujet : Violence et délinquance
    ONG : UPEL

    Sujet : Le cancer
    ONG : Chance

    Problématique
    Dans quelle mesure la bonne information aiderait l’augmentation des touristes au Liban ?

    Problématique
    Plus de violence, plus de délinquance.

    Problématique
    Les personnes mieux accompagnées vivront mieux leur convalescence

    Action

     

    Action

    Action

    JC

    MK

    MK

    Sujet : L’environnement
    ONG :

    Sujet : Racisme et maltraitance des travailleurs a domicile
    ONG : KAFA

    Sujet : La maltraitance des domestiques
    ONG : Caritas Liban

    Problématique
    Dans quelles mesures la réduction de l’émission de CO2 améliore-t-elle la vie sociale ?

    Problématique
    Dans quelles conditions le racisme contribue-t-il à la maltraitance des domestiques au Liban ?
    Et comment peut-on y mettre fin ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l'application du code du travail contribue-t-elle à réduire la maltraitance des domestiques au Liban?

    Action

     

    Action

    Action

    AF

    ZN

    FE

    Sujet : La Pauvreté
    ONG : Libami

    Sujet : Accidents routiers.
    ONG : La Croix-Rouge

    Sujet : Alimentation
    ONG : Restos du Cœur

    Problématique
    Dans quelles mesures les parents d’aujourd’hui au Liban arrivent-ils à assurer les conditions de vie nécessaires au développement de leurs enfants ?

    Problématique
    Comment une intervention rapide et efficace de la Croix-Rouge sur les lieux d’accidents peut-elle sauver des vies ?

    Problématique
    Comment contribué à la tâche des ONG pour aider la société ?

    Action

     

    Action

    Action

     

    2de 7

    2de 8

    2de 9

    MH

    MH

    MH

    Sujet : La santé
    ONG :

    Sujet : La pauvreté
    ONG : Bassma

    Sujet : La santé
    ONG :

    Problématique
    Vaccination contre la poliomyélite ?

    Problématique
    Comment la pauvreté peut-elle affecter sur l'avenir et la santé ?

    Problématique
    Dans quelle mesure les maladies chroniques ont-elles un impact sur la vie quotidienne ?

    Action

    Action

    Action

    AK

    MBA

    JC

    Sujet : Jardins Publics

    ONG :

     

    Sujet : Le compostage
    ONG : FERN

    Sujet : Le don d’organes
    ONG : NOOTDT

    Problématique
    De quelle manière les jardins publics et leurs installations influencent-ils la sante physique et morale des enfants vivant dans les villes touchées par la pollution ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le compostage de la matière organique permet-il de réduire la malnutrition et la pollution au Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le don d’organes est une forme de solidarité ?

    Action

    Action

    Action

    DT

    DT

    AF

    Sujet : La Délinquance Mineure au Liban
    ONG :

    Sujet : Les Délinquants au Liban
    ONG :

    Sujet : La Dépendance
    ONG : Oum El Nour

    Problématique
    Est-ce que la musique peut transformer la douleur des délinquants mineurs en bonheur ?

    Problématique
    A notre échelle, comment pourrions-nous améliorer les conditions de détention des jeunes délinquants au Liban pour une meilleure réinsertion ?

    Problématique
    En quoi la dépendance affecte-t-elle les jeunes et comment y remédier ?

    Action

    Action

    Action

    Projet social : 2013-2014

    Objectifs généraux

     

    Par son Projet éducatif, le Collège Notre-Dame de Jamhour se propose :

    • de donner aux élèves une solide culture littéraire et scientifique ;
    • d'éveiller le souci du bien commun et de former au sens social ;
    • de développer, dans le respect des autres convictions religieuses, les valeurs spirituelles de la foi chrétienne.

     

    A travers le Projet social, l'élève devra acquérir ou développer des aptitudes :

    Au niveau du savoir

    • Acquérir une connaissance globale d'une réalité sociale libanaise dans sa complexité (à l'aide d'une ONG[1])
    • Comprendre de l'intérieur une personne, ou un groupe de personnes :
      • qui vit une situation sociale problématique ;
      • dans toutes ses dimensions ;
      • par une rencontre personnelle
    • Élargir sa vision de l'homme

     

    Au niveau du savoir-faire

    • Améliorer sa capacité à travailler en groupe
    • Améliorer sa capacité de communication (dans le groupe et en public)
    • Perfectionner sa méthode de recherche documentaire
    • Rédiger une synthèse
    • Acquérir une méthode de discernement en vue du choix d'une action
    • Apprendre à gérer un projet
    • Acquérir une méthode d'autoévaluation et d'évaluation

    Au niveau du savoir être

    • Apprendre à mieux se connaître
    • Développer son sens de la responsabilité
    • Développer son autonomie
    • Développer son sens de l'engagement
    • Accepter l'autre dans sa différence

     


    [1] ONG : Organisation non gouvernementale

    Terme générique pour les organisations d'intérêt public ne relevant ni de l'Etat ni d'une institution internationale. Principaux critères définissant les ONG : origine privée de leur constitution, but non lucratif, indépendance financière, indépendance politique, notion d'intérêt public.

     

     

    Thème de l'année 2013-2014 : Heureux les artisans de paix

    Thème de l’année 2013-2014

    Heureux les artisans de paix

    Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu !
    Mt 5,9

     

    Tous les trois ans, le Collège met à jour son projet d’établissement, en choisissant quelques axes d’effort particulier. Pour la période 2013-2016, les axes retenus sont les suivants :

    • prendre soin de l’environnement et de l’hygiène ;
    • combattre pour la sécurité, contre le harcèlement ;
    • développer les capacités d’expression dans les différentes langues ;
    • promouvoir l’accompagnement pédagogique.

    Nous nous efforcerons de progresser en même temps selon les quatre axes. Cependant, nous donnerons une certaine priorité au deuxième, qui touche à la vie collective : dans l’enquête initiale, les professeurs citaient la violence comme notre principal défi. Et nous donnerons à notre combat une visée positive, en adoptant pour étendard la septième béatitude, celle des pacifici, les artisans de paix.

    La violence en effet envahit la société, et le Collège n’en est pas indemne. Évoquons seulement la violence politique et les accrocs sécuritaires, la violence domestique : les abus, les femmes battues – et la circulation routière. Au Collège, nous déplorons plusieurs formes de violence :

    • les bagarres en récréation, jeux de mains, bandes et cliques se liguant contre une victime ;
    • la e-violence sur FaceBook ou WhatsApp, diffusion de photos, commentaires désobligeants, calomnies, menaces ;
    • les insultes, les mots vulgaires, les grossièretés, le vocabulaire de charretiers.

    Face à cette violence, les artisans de paix ne baissent pas les bras. Au combat, il y a les chefs : préfets, professeurs, et les fantassins qui portent le poids des mêlées quotidiennes, les accompagnateurs pédagogiques. Nous nous efforçons d’impliquer aussi les élèves, par des interventions en classe, par la motivation des délégués, par la réflexion en catéchèse. Ce sera l’objet des fiches d’action du projet d’établissement. Le programme national ProtectEd auquel adhère le Collège nous soutiendra. Et nous envisageons une formation à la médiation.

    La récompense promise aux artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu. Rien que cela. C’est dire combien la question est vitale. À la sortie du paradis terrestre, le premier péché est la violence de Caïn envers son frère Abel, par jalousie. La vue de la méchanceté de l’homme inspire à Dieu le désir d’effacer le monde par le Déluge. Dans sa miséricorde, il épargne Noé et les siens, et il envoie son propre Fils qui se fait victime de la violence jusqu’à la mort pour nous libérer de la violence et de la mort, pour faire de nous des fils adoptifs.

    Alors n’hésitons pas à faire de nous-mêmes des artisans de paix. C’est un dur combat, à l’encontre des pratiques du monde. Mais la récompense est grande.

    Bruno Sion, sj
    Recteur

    Problématiques 2013-2014

    2de 1

    2de 2

    2de 3

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Pauvreté
    ONG : Pères antonins - Baabda

    Sujet : Orphelins
    ONG : Home of Hope

    Sujet : Délinquance
    ONG : UPEL –Fanar

    Problématique
    Dans quelles mesures avoir une maison affecte-t-elle la personnalité des adolescents ?

    Problématique
    Dans quelles mesures l’absence des parents peut-elle affecter l’avenir de l’enfant orphelin ?

    Problématique
    La délinquance, choix ou fatalité ?

    Action
    Aménagement maison + construction chambre
    Baabda Antonins
    Dîner des parents / CSCS

    Action
    Donation : médicaments, nourriture (Carrefour),
    tables de ping-pong, MDF board,
    (valeur ~5000$)
    Matinée avec jeunes

    Action
    Matinée avec les prisonniers mineurs
    Donations deux machines à laver + 10 chaises platique
    Valeur 1300$

    MBA

    KAS

    NJ

    Sujet : Prisonniers
    ONG : Catharsis/Ajem

    Sujet : Enfants atteints de cancer
    ONG : Oumnia / Hôp.Libanais

    Sujet : Engagement
    ONG : Baytouna

    Problématique
    En quoi les conditions de vie des prisonniers favorisent- elles leur réinsertion post carcérale ?

    Problématique
    Comment rendre la joie de vivre aux enfants atteints de cancer ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l'engagement spirituel, social, sportif ou culturel du jeune    permet-il de prévenir les risques liés à la crise d'adolescence ?

    Action
    Projet de formation professionnelle (valeur ~7000$)
    Donation matériel pour la formation (valeur ~2000$
    HSC 10h Catharsis

    Action
    10 jeux de société offerts à Oumnia
    Matinée de fête et 45 cadeaux enfants

    Action
    HSC à Baytouna – Nabaa
    Journée au Chouf avec enfants

    AK

    SBA

    MK

    Sujet : La pauvreté
    ONG : Dispensaire CRL – Sad bauchrieh

    Sujet : Orphelins
    ONG : Libami

    Sujet : Les enfants dans le besoin
    ONG : Home of Hope

    Problématique
    Dans quelles mesures un dispensaire dans une ville peut contribuer au soutient médical des personnes en besoin au Liban?

    Problématique
    Comment les orphelins gèrent-ils la pauvreté ?

    Problématique
    Dans quelle mesure les associations peuvent-elles contribuer au bonheur des enfants dans le besoin?

    Action
    HSC 10h

     

    Action
    HSC 10h Libami

    Action
    Potager 26x3m2
    Valeur 1500$

     

    2de 4

    2de 5

    2de 6

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Les enfants battus
    ONG : AFEL – Sin el Fil

    Sujet : Pauvreté
    ONG :

    Sujet : Les Enfants Défavorisés
    ONG : Fondation Albert Nassar/Ecole off.Baabda

    Problématique
    Les enfants battus deviennent-ils absolument des délinquants?

    Problématique
    Dans quelle mesure le logement et les services pourraient-ils améliorer les conditions de vie d’une famille pauvre?

    Problématique
    Dans quelle mesure améliorer les conditions de vie des enfants pourrait mener à un avenir meilleur pour eux?

    Action
    HSC 12h soutien scolaire
    Donations 1000$ achat imprimante

    Action
    Bourj Hammoud – P.Georges Mitri
    HSC nettoyage 2 maisons
    + donations 50 kits nettoyage

    Action
    HSC Fondation Albert Nassar
    Donation 5 paillasses Chimie (éc.off.Baabda)

    MBA

    MBA

    AF

    Sujet : Education des enfants de la rue
    ONG : Orphelinat Filles de la Charité – Ach.

    Sujet : L’intimidation des adolescents
    ONG : Himaya

    Sujet : Les élèves défavorisés
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure l’éducation des enfants de la rue leur permet-elle de vivre dans la dignité ?

    Problématique
    Dans quelle mesure la prise de conscience et la sensibilisation pourraient-elles réduire l’intimidation entre adolescents au Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure l’amélioration de la situation économique des familles pauvres aide-t-elle les enfants ?

    Action
    HSC 10h
    Aide à la vente billets pièce de théâtre

    Action

    Action
    HSC soutien scolaire
    Donations scolarité valeur ~1000$

    DT

    MK

    ZN

    Sujet : La solitude chez les personnes âgées
    ONG : MJO Foyer du 3e âge- Geitawi

    Sujet : Les réfugiés syriens
    ONG :

    Sujet : Orphelins
    ONG : HSC Fondation Albert Nassar / IRAP

    Problématique
    Comment pourrions-nous contribuer à améliorer le quotidien des délaissés du troisième âge pour atténuer un tant soit peu leur solitude ?

    Problématique
    Dans quelle mesure le déplacement des familles syriennes vers le Liban affecte-t-il l’éducation de leurs enfants ?

    Problématique
    Comment une association bien organisée pourrait-elle améliorer le mode de vie des orphelins

    Action
    HSC Amour & partage- Mansourieh
    Journée au Jardin des jésuites
    Valeur 500$

    Action
    HSC Ecole officelle – Mansourieh (Terre des Hommes)
    Donation machine à laver et loyer pour famille syrienne

    Action
    HSC Fondation Albert Nassar
    Journée avec jeunes IRAP

     

    2de 7

    2de 8

    2de 9

    MH

    MH

    MH

    Sujet : Education Patriotique
    ONG : Mission de vie

    Sujet : La Jeunesse
    ONG :

    Sujet : Les dispensaires
    ONG : Dispensaire Voix de la femme – Ain Remmaneh

    Problématique
    L’éducation améliore-t-elle l’avenir du citoyen

    Problématique
    Dans quelle mesure peut-on protéger la jeunesse en difficulté et l’aider par l’accomplissement personnel ?

    Problématique
    Dans quelle mesure un dispensaire améliore-t-il les conditions de vie d’une région ?

    Action
    HSC à Mission de vie
    Collecte d’habits+livres

    Action
    HSC à AFEL

    Action
    HSC 10h + dispensaire + journée avec enfants
    En cours installation vinyl

    FE

    MKs

    AF

    Sujet : Le Tourisme
    ONG : Vamos todos

    Sujet : La pauvreté et santé
    ONG :

    Sujet : Education
    ONG :

    Problématique
    Dans quelle mesure les ONG libanaises favorisent le tourisme au Liban ?

    Problématique
    Dans quelle mesure la pauvreté affecte la sante des membres d’une famille ?

    Problématique
    Dans quelles mesures l’amélioration du cadre de vie éducatif des élèves aboutit à leur épanouissement social ?

    Action
    Journée éco-tourisme Hardine et Assia

    Action
    Aménagement maison

    Action
    Donations scolarité 3000$

    MBA

    BZ

    BZ

    Sujet : La sclérose en plaques
    ONG : ALISEP / AUBMC

    Sujet : Santé
    ONG : Hôpital saint-Charles

    Sujet : Pauvreté
    ONG :

    Problématique
    Qu’est ce qui contribue à ce que les malades de sclérose en plaques au Liban, puissent vivre en dignité ?

    Problématique
    L’importance de l’épanouissement chez les enfants dans les hôpitaux
    Dans quelle mesure peut-on aider les enfants dans les hôpitaux à s’épanouir ?

    Problématique
    Dans quelle mesure une meilleure infrastructure de l’habitat facilite-t-elle l’ouverture d’une famille sur les différents plans sociaux, culturels et professionnels

    Action
    HSC au centre AUBMC
    Donation 3000$ à ALISEP+5000$ AUBMC
    Sensibilisation au CNDJ

    Action
    HSC à hôpital Saint-Charles
    Construction et aménagement salle pour pédiatrie
    Valeur 0$

    Action
    Aménagement maison

    Accompagnateurs

    Accompagnateurs

     

    Karine Abi Saab

    Madame Karine Abi Saab
    karine_abi-saab@ndj.edu.lb

    Marguerite Bou-Aoun

    Madame Marguerite Bou-Aoun
    marguerite_bou-aoun@ndj.edu.lb

    Sami Bou Atmeh

    Monsieur Samy Bou Atmeh
    samy_bou-atmeh@ndj.edu.lb

    Madame Maya Charbel
    maya_charbel@ndj.edu.lb

    Monsieur Fadi Elias
    fadi_elias@ndj.edu.lb

    Antoine Francis

    Monsieur Antoine Francis
    antoine_francis@ndj.edu.lb

     

    Madame Néda Jamhouri
    neda_jamhouri@ndj.edu.lb

    P.Agapios (Richard) Kfoury
    richard_kfoury@ndj.edu.lb

    Myra Kheir

    Madame Myra Kheir
    mira_kheir@ndj.edu.lb

    Madame Zeina Naccache
    zeina_naccache@ndj.edu.lb

     

    Béchara Zouein

    Monsieur Béchara Zouein
    bechara_zouein@ndj.edu.lb

    Dany Tinawi

    Monsieur Dany Tinawi
    dany_tinawi@ndj.edu.lb

     

    Michel Haddad

    Monsieur Michel Haddad
    michel_haddad@ndj.edu.lb

     

    Première partie - Recherches

    Première partie (Recherches)

    Carnet de bord

    Le carnet de bord :

    • de l'équipe : c'est le moyen de garder trace du vécu de l'équipe à travers
    • de l'élève : c'est le moyen de garder trace de son vécu dans le Projet social à travers
      • les auto-évaluations périodiques ;
      • les fiches de formation ;
      • les prises de notes personnelles ;
      • Téléchargez : (format pdf 395kb)

     

    Dossier de synthèse des recherches

    Introduction

    En rédigeant l’introduction, faites figurer :

    • une phrase d’accroche
    • le thème et la problématique choisis
    • le plan qui annonce le développement

    Développement

    1. En rédigeant le développement, faites figurer :
      1. 3 ou 4 pages de synthèse des recherches liées à la problématique, structurées selon un plan logique :
        par exemple :
        • constat/contexte ;
        • causes ;
        • conséquences ;
        • solutions
      2. avec renvoi aux annexes pour valider l'idée avancée
    2. N’oubliez pas les transitions entre les paragraphes
    3. Quelqu'un d'étranger qui lit ce dossier doit pouvoir :
        • comprendre la raison du choix de la problématique
        • être au courant de l'état des lieux (rencontres et recherche théorique et compréhension de la problématique)

    Conclusion

    En rédigeant la conclusion :

    • reprenez les idées principales que vous avez développées
    • suggérez une réponse à votre problématique.

     

    À télécharger : Dossier de synthèse des recherches : modèle (format doc 181kb)

     

     

    Liste indicative de thèmes et de sous thèmes (à titre indicatif)

    "La personne humaine au centre"

    Thèmes

    Sous thèmes

    Société

    • Un modèle de société unique : 18 communautés coexistent sur un même territoire
    • Le dialogue interreligieux
    • L'engagement social :
      • ONG (organisations non gouvernementales) : types, rôles et projets (amnesty Intern., Offre-joie Arc-en-ciel, Zawrak, …)

    Citoyen

    • Citoyen d'abord !Droits (vote, liberté d'expression, droits des femmes, droits des enfants, prisonniers, …)
    • et devoirs (respect des lois : code de la route, les taxes, …)
    • Appartenance nationale
    • Citoyen consommateur (surendettement des ménages, contrôle de qualité des produits, …)

    Éducation

    • Les problèmes des écoles (privées, publiques ou techniques)
    • Le coût de l'éducation

    Émigrés

    • L'émigration des Libanais vers l'étranger
    • Les déplacés de la guerre

    Immigrés au Liban

    • Les réfugiés palestiniens (projet proposé par le JRS : Jesuit Refugee Service)
    • Les employés de maison (surtout originaires du Sri Lanka, des Philippines ou d'Éthiopie)
    • La présence des ouvriers étrangers

    Emploi

    • Les personnes au chômage
    • Les emplois précaires
    • Les conditions de travail
    • Le système fiscal

    Justice (sociale)

    • Les inégalités sociales : la très grande pauvreté côtoie des fortunes colossales
    • L'inégalité des personnes devant la loi
    • L'intégration des personnes handicapées (travail, école, cité, …)
    • Système de sanction (prison, …)

    Relations familiales

    • L'augmentation du nombre de divorces
    • Les "pères absents" parce qu'ils travaillent à l'étranger
    • Familles atteintes par la guerre

    Infrastructures

    • L'état des infrastructures routières
    • Le problème de l'électricité
    • Le problème de l'eau
    • Le problème des logements
    • Reconstruction du Sud

    Santé

    • L'absence de couverture sociale pour certains employés; Le problème des personnes qui n'arrivent pas à subvenir à leurs frais médicaux.
    • Les assurances médicales
    • Les problèmes de la CNSS
    • Les problèmes des hôpitaux
    • La surconsommation de médicaments
    • Santé mentale : troubles liés à la guerre / troubles liés à l'adolescence

    Environnement

    • La pollution (eau, air, sol, etc.)
    • Conséquences de la guerre
    • Traitement des déchets
    • Les mines anti-personnelles
    • Urbanisme

    Secteurs économiques
    (agriculture, industrie et services)

    • La crise du secteur agricole
    • La crise du secteur industriel
    • Le problème de la corruption
    • Le tourisme

    Rechercher et trouver l’information sur Internet

    a. Se poser trois questions au préalable

    • Qu'est-ce que je cherche exactement ?
    • La nature de l'information recherchée (Quoi). S'agit-il d'une adresse ? De statistiques ? D'articles de presse ? En quelle langue est-ce que je souhaite trouver cette information ?
    • Pour quoi faire ?
    • Les objectifs (Pourquoi). A quoi cette information va-t-elle servir ? Satisfaire une curiosité personnelle ? Prendre une décision ? Préparer un cours, un exposé ?
    • Le Web est-il le moyen le plus rapide ?
    • Les outils, les méthodes, les stratégies (Comment). Quels sont les moyens dont je dispose ? Avec quel(s) outil(s) : un annuaire et/ou un moteur ? Avec quelle méthode : quels mots-clés, quelle syntaxe, quel mode de recherche, simple ou avancée ?
    • Exemple : vous cherchez la définition d'un mot que vous  n'avez pas compris dans un livre que vous êtes en train de lire. Le recours au dictionnaire est plus adapté qu'Internet.

     

     

     

     

     

     

     

    b. Utiliser une bonne stratégie

    Principales différences entre annuaires et moteurs

    Les annuaires (comme Yahoo)

    Les moteurs (comme Google)

    - Indexation : par des documentalistes.

    - Indexation : par des robots.

    - Recherche : sur des sites et des catégories.

    - Recherche : en texte intégral, sur des pages Web.

    - Avantages : choix des informations, classement raisonné par catégories et sous-catégories.

    - Avantages : plus d'exhaustivité, mise à jour plus rapide.

    - Inconvénients : moins d'exhaustivité, mise à jour moins rapide.

    - Inconvénient : capture de pages Web sans classement raisonné.

    - A retenir : l'exploration  des catégories s'avère souvent plus fructueuse que celle des sites.

    - A retenir : la recherche par mots-clés donne de meilleurs résultats sur les moteurs.

    les annuaires pour :
    (i) explorer un sujet ;
    (ii) trouver des sites ressources dans un domaine ;
    (iii) trouver des sites similaires.

    Les moteurs pour : (i) trouver une information précise sur une personne, un organisme, un produit ; (ii) effectuer des recherches complexes ; (iii) repérer des sites récents non indexés encore par les annuaires...

    • La langue : évitez les mots d'une langue autre que celle du moteur.
    • Le type de mots : choisissez de préférence des noms, utilisez les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets.
    • Le nombre de mots : plus il y a de mots, plus la question se restreint ; un seul mot peut suffire ; essayez de ne pas dépasser 3 mots au départ.
    • L'ordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : quels mots sont prioritaires ? commencer par les mots les plus importants.
    • Les saisir correctement : faut-il saisir la requête en minuscules ou en majuscules ? au singulier ou au pluriel ? avec des lettres accentuées ? (aide en ligne de l'outil utilisé).
    • Les principes d'interrogation d'une base les plus courants

    a. Les opérateurs : et, ou, sauf

    • et (and): sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu'ils correspondent simultanément à l'objet de la recherche.
    • ou (or) : sert à combiner divers mots-clés de façon à ce qu'au moins l'un d'eux se retrouve dans l'objet de la recherche.
    • sauf (not) : sert à éliminer un concept non pertinent à l'objet de la recherche.

    b. La troncature :

    • permet de retrouver les variantes d'un terme (singulier et pluriel) ;
    • permet de masquer une lettre dans une chaîne de caractères.
      • ? le point d'interrogation représente une seule lettre n'importe où dans le mot.
      • l'astérisque * représente tous les caractères possibles après la dernière lettre.

     

    Analyser le résultat de la recherche

    Une page de résultats s'affiche, vous pouvez évaluer la pertinence de votre requête (les résultats obtenus sont-ils suffisants ? sont-ils pertinents ?) en analysant les adresses des sites proposés (URL).

    Ces adresses vous indiquent :

    a. quel est le pays d'origine du site - l'URL d'un site français se terminera par .fr, celle d'un site libanais par .lb, etc. ;

     

    b. à quelle catégorie appartient ce site - l'URL d'un site vous permet d'identifier qui fournit l'information : une institution officielle ? une association ? une entreprise de type commercial ? etc.

    Toutes ces informations sont précieuses car elles vous permettent, sans ouvrir le site, d'évaluer a priori la nature et la fiabilité des informations qu'il propose. Vous pouvez ainsi n'ouvrir que les plus pertinents.

    Si les résultats ne sont pas satisfaisants, vous devez vous demander si cela vient de la requête ou de l'outil choisit.

    Vous devez modifier la requête si la recherche donne :

    • trop de « bruit » (trop de résultats inutiles) : (i) restreignez la question en utilisant des mots-clés plus pointus ; (ii) utilisez l'opérateur « sauf » pour exclure les mots générateurs de « bruit » ; (iii) précisez éventuellement le pays et/ou la langue.
    • trop de « silence » (pas assez de réponses) : élargissez la question (i) en utilisant des termes plus larges ; (ii) en utilisant des synonymes (avec OU).
    • Sinon, essayez de changer d'outil :
    • trouvez un outil mieux adapté à la recherche.
    • trouvez un outil du même type plus performant.

     

    c. Evaluer l'information

    • Pour affiner l'évaluation, vous pouvez essayer d'identifier :
    1. L'auteur du document (Qui) : l'auteur est-il identifié ? peut-on le contacter ? est-ce un spécialiste du domaine ? s'exprime-t-il au nom d'une institution ou à titre personnel ?
    2. La nature du site (Quoi) : s'agit-il d'un site institutionnel, associatif, commercial ? sa compétence sur le sujet/sa fiabilité sont-elles reconnues ? quelle est la pertinence des informations fournies pour moi ? quel est l'intérêt des documents fournis ?
    3. La provenance de l'information (Où) : de quel pays provient le site ? l'information fournie concerne-t-elle un pays particulier ?
    4. L'actualité de l'information (Quand) : la date du document est-elle indiquée ? si oui, nécessite-t-elle une actualisation ?
    5. Les objectifs (Pourquoi) : quels sont les objectifs du site (du document) ? quel est le public visé ?
    6. Comment : (i) se présente le document (est-il structuré, les sources bien indiquées) ? (ii) accède-t-on à l'information (information gratuite ou payante) ?

    Sources utilisées

    • Dossier Educnet (Ministère de l'Education nationale français) : Rechercher sur Internet, guide.
    • Les fiches pédagogiques du Centre de Liaison de l'Enseignement et des Moyens d'Information : comment naviguer sans se perdre ?

    Astuces

    dans Google

     

     

    Lire un journal : apprendre à différencier les genres journalistiques

    Les journaux et les magazines sont constitués d’articles très divers. Ces textes sont définis par des spécificités formelles, thématiques et fonctionnelles telles que la longueur, le lien avec l’actualité ou l’angle adopté.

    La question que tout journaliste se pose en premier lieu est celle de son intention : que veut-il faire ?

    • Donner une information récente ? Ex. : "Nouvelle organisation à la cantine à partir de la semaine prochaine" ; "Le groupe punk XY en concert au Trabendo samedi soir".
    • Faire l’analyse approfondie d’un thème ? Ex. : "La cantine de l’école : comme au restaurant ou comme à la maison ?" ; "Les ados et la musique punk".
    • Exprimer son avis sur un sujet ? Ex. : "Je détestais la cantine et maintenant j’adore";"Critique de Zut, le dernier album de XY".

    Chacune de ces intentions correspond à un type d’article particulier.

    1. Donner une information : article factuel (la brève, le filet, la mouture, le montage et le compte rendu)

    Les articles factuels sont très fréquents dans les journaux quotidiens, qui suivent l’actualité de près. Ils ont pour but de communiquer une sélection d’informations récentes et susceptibles d’intéresser les lecteurs.

    La caractéristique de l’information factuelle est son objectivité : le journaliste se doit d’être au plus près de la réalité. Les faits les plus importants du jour sont présentés en une (1e page) et les journaux cherchent à se démarquer par les qualités d’accroche de leurs titres.

    • La brève : information brute et courte (5 à 6 lignes/colonne) qui résume un fait en répondant aux questions : qui, quoi, quand, où et éventuellement : comment, pourquoi. La brève ne comporte pas de titre.
    • Le filet : comme la brève, le filet est une information courte, sans commentaire mais dont l'importance relative justifie un titre et un développement un peu plus important. Le filet insiste plus sur le "comment" et le "pourquoi". Il ne dépasse guère 20 à 25 lignes/colonne.
    • Le montage : article d'information brute, réalisé par l'assemblage cohérent de parties de dépêches d'agence ou de textes de même nature (dossier, rapport, communiqué) mises bout à bout et rendues cohérentes par quelques liaisons.
    • La mouture : réécriture en un seul article d'informations émanant de mêmes sources que le montage.
    • Le résumé de rapport : mise en forme journalistique – don accessible au plus grand nombre – de documents administratifs ou techniques, scientifiques ou professionnels.
    • Le compte-rendu : relation d'un fait (conseil municipal, assemblée, réunion...) par le journaliste qui est allé sur place et raconte, sans commentaire, ce dont il a été le témoin.

    2. Faire une analyse : l'article de fond (l'enquête, le reportage et l'interview)

    L’article de fond se consacre à l’examen attentif d’une situation. Contrairement au précédent, il ne s’en tient pas à la description d’un événement ; la part de réflexion y est beaucoup plus développée. Ce type d’article cherche donc à répondre aux questions "pourquoi ?" et "comment ?". Il ne se rapporte pas nécessairement à l’actualité la plus récente mais il doit être un sujet "dont on parle" pour que les lecteurs y trouvent un intérêt.

    Les bases d’un tel texte doivent être solides et originales ; la réalisation d’un article de fond passe généralement par une enquête et des interviews, qui seront exploitées et structurées de sorte à donner un angle à l’article.

    L’opinion personnelle du journaliste ne doit pas apparaître. Il est important, par soucis de neutralité, d’équilibrer le texte et d’exprimer les différents avis recueillis.

    • Le reportage : article dont le but est de faire voir, entendre, sentir et ressentir par le lecteur ce que le journaliste a vu, entendu, senti et ressenti lui-même dans un lieu donné. Le reporter est le témoin privilégié qui prête ses sens au lecteur et lui fait vivre au présent ce que lui-même a vécu. Le reportage comporte une part de subjectivité, un droit à la critique mais exige la rigueur dans l'information.
    • L'enquête : article ou suite d'articles partant d'une question préalable et apportant une réponse ou des informations inédites, à partir de témoignages et documents recueillis à la source. Si le reportage montre, l'enquête démontre. La démarche de l'enquête ressemble à celle de la recherche scientifique.
    • L'interview : démarche d'investigation qui a pour but d'obtenir des informations originales, inédites, de la part d'une personne qui consent à ce que ses propos soient rapportés au grand public. Comme l'enquête, l'interview prend sa source dans les questions qu'un journaliste ou le public se pose sur un problème. Mais ici ces questions mènent à une personne qui détient des réponses ou dont l'opinion intéresse le public. Bien conduite, une interview doit amener l'interviewé à en dire plus qu'il n'a jamais dit ou qu'il ne souhaitait en dire.

    3. Exprimer son avis : l'article d’opinion (l'éditorial, la chronique, la critique, le portrait, la tribune libre et les articles de fantaisie)

    Contrairement aux deux types précédents, l’article d’opinion comporte l’avis du journaliste. Il peut concerner des domaines très divers, de la politique au cinéma en passant par les voyages ou même le quotidien. C’est un texte persuasif dont l’objectif est de convaincre le lecteur à la manière d’un avocat, en convoquant des témoins et des preuves et en les interprétant.

    • L'éditorial : article de commentaire qui prend position sur un fait d'actualité et reflète la tendance ou les engagements du journal. Il peut être rédigé par le directeur ou un journaliste désigné par lui.
    • La chronique : article publié à intervalles réguliers sur un thème (chronique littéraire, scientifique, médicale...) ou bien commentaire libre d'un collaborateur, généralement connu et auquel on reconnaît des opinions, un style ou un regard singuliers.
    • La critique : qu’elle soit consacrée à un film, un livre, un concert, un spectacle de danse ou encore un festival, la critique exprime toujours un point de vue sur un sujet particulier qui relève souvent du domaine artistique. Elle suit toujours le schéma suivant : présentation de l’œuvre et de son créateur (avec pour les films et les livres un résumé de l’intrigue et l’introduction des personnages principaux), commentaires appuyés par des exemples et contextualisation dans l’œuvre générale du créateur.
    • Le portrait : article qui décrit, dessine la personnalité de quelqu'un à travers ses caractéristiques (biographie, déclarations, manière d'être, apparence physique...).
    • La tribune libre : prise de position ou réflexion qui n'engage pas la rédaction, par un auteur, connu ou inconnu, extérieur au journal.
    • L'article de fantaisie (le billet, l'écho, le courrier des lecteurs)
      • Le billet : bref article de commentaire, généralement sur un fait d'actualité et caractérisé par une chute inattendue (humoristique, impertinente, paradoxale...).
      • L'écho : petite information de caractère anecdotique, amusant, pittoresque, insolite, et rédigée de façon piquante.
      • Le courrier des lecteurs : souvent utilisé pour valoriser le journal. On choisit de publier les lettres les plus élogieuses ou celles qui confortent la ligne choisie par la publication.

    Fiche "Références bibliographiques"

    1. Pourquoi relever les références des documents utilisés ?

    • Par respect de la propriété intellectuelle
    • Pour pouvoir retrouver les documents utilisés
    • Pour permettre au lecteur du travail :
    • de connaître les sources d'information
    • d'obtenir un complément d'information en reprenant le document d'origine.

    2. Comment ?
    Les sources peuvent être tirées de différents documents : livre, article, site web... Il s'agira de les classer par type de documents et par ordre alphabétique en respectant les normes expliquées ci-dessous.

    2.1 S'il s'agit d'un livre :
    Nom Prénom de l'auteur, Titre complet de l'ouvrage (en italique), Nom de l'éditeur, Lieu et date de publication, n° des pages consultées.

    • Exemple : Giraudoux Jean, Littérature, Grasset, Paris, 1941.

    2.2 S'il s'agit d'un article dans une encyclopédie :
    Nom Prénom de l'auteur, "Titre de l'article" (entre guillemets) in Titre de l'encyclopédie (en italique), volume, Nom de l'éditeur, Année d'édition, pages.

    • Exemple : Bok Julien, " Semi-conducteurs " in Encyclopaedia Universalis, vol. 2, Encyclopaedia Universalis, 1994, p. 879-883.

    2.3  S'il s'agit d'un article de périodique :
    Nom Prénom de l'auteur, "Titre de l'article" (entre guillemets) in Titre du périodique (en italique), date, numéro, pages.

    • Exemple : Bouloumie Arlette, "Le thème de l'arbre dans l'œuvre de Michel Tournier" in L'Ecole des Lettres, novembre 1985, n° 5, p. 3-12.

    2.4 S'il s'agit d'une page Internet :
    Nom Prénom de l'auteur ou Organisme, "Titre de la page", in Nom du site, Adresse Internet, date de mise en ligne du document ou, à défaut, date de consultation du site.

    2.5 S'il s'agit d'un CD-ROM :
    Nom Prénom de l'auteur ou du groupe institutionnel, Titre [CD-ROM], Lieu d'édition, Nom de l'éditeur, Année d'édition.

    • Exemple : Azencott Jacky et Robert, La Leçon d'anatomie, de la préhistoire à nos jours [CD-ROM], Paris, Gallimard et Inserm, 1997.

     

    Technique de l’interview (entretien)

    Réussir une interview suppose de passer par quatre phases :

    1. la phase de préparation
    2. la phase de déroulement
    3. la phase de finalisation
    4. la phase de rédaction

    1. Phase de préparation

    • évaluez le temps dont vous avez besoin ;
    • communiquez-le à votre interlocuteur (ex. l’interview va durer environ une heure) ;
    • informez-vous sur votre interlocuteur avant de le rencontrer (ses titres, ses fonctions exactes…) ;
    • documentez-vous bien sur le sujet que vous allez aborder ;
    • préparez des questions ciblées, concises et claires (l’interview doit être courte, maximum dix questions) ;
    • clarifiez l’objet de votre question (sachez dans quel but vous posez telle question ou telle autre…).

    2. Phase de déroulement

    • commencez par vous présenter ;
    • précisez le titre et le contexte de votre travail (ex. travail effectué dans le cadre du cours de civisme, il s’agit de l’environnement…) ;
    • posez une seule question à la fois ;
    • n’hésitez pas à reformuler votre question si vous remarquez que l’objectif n’a pas été atteint ;
    • n’ayez pas peur des silences ;
    • gardez des traces de l’interview en prenant des notes par écrit et, si possible, en l’enregistrant grâce à un magnétophone.

    3. Phase de finalisation

    • faites une relecture immédiate des notes (cela vous permettra de compléter ce qui manque pendant que le souvenir de l’entretien est encore frais), notez aussi vos impressions… ;
    • restez fidèle à l’esprit de votre interlocuteur sans vous sentir obligé de restituer le mot à mot de ce que vous avez recueilli ;
    • récapitulez à votre interlocuteur votre prise de notes et demandez-lui s’il veut bien vérifier que tout est correct.

    4. Phase de rédaction

    • prévoyez un titre (entretien exclusif, témoignage…) ;
    • rédigez un chapô (accroche en caractère gras ou d’une taille supérieure située entre le titre et l’article) ; il indique les raisons qui ont poussé à choisir le thème ainsi que l’actualité qui le justifie ; il donne, de même, les noms et qualités de la personne interrogée ;
    • précisez le nom de l’interviewé (en général, devant la première question, on écrit le nom du "journaliste" en entier, devant la seconde, le nom de l’interviewé ; aux suivantes, on ne répète que les initiales, ou bien, l’on utilise « Q. » pour question et « R.» pour réponse ;
    • reproduisez intégralement l’interview ;
    • utilisez un niveau de langue soutenu (passage de l'oral à l'écrit).

    Fiche de synthèse de lecture

    Fiche de synthèse de lecture (format doc 29kb)

    Deuxième partie - Action

    Deuxième partie - Action

    Concernant le rapport de l'action (Les documents concernant cette étape sont à télécharger ci-dessous) :

    1. Utilisez le fichier électronique (Word) du dossier de recherches
    2. Page de couverture : photo, classe, groupe : noms des élèves, date, problématique, action : Changez le titre de Dossier de recherche à Rapport de l'action
    3. Sommaire
    4. Page remerciements : les personnes à remercier durant cette deuxième étape
    5. Reformulez la conclusion des recherches (qui vous a permis de mettre en place l'action) en introduction, relatez le déroulement depuis janvier, puis concluez (L'action a-t-elle contribué à améliorer la situation initiale problématique ? A-t-elle apporté un début de solution ?).
      1. Rappel de la situation problématique
      2. Lister les besoins, les manquements
      3. Expliquer le choix de l'action, en quoi elle contribue à améliorer la situation initiale problématique
      4. Obstacles rencontrés dans le choix de l'action
    6. Gardez la page contenant le tableau des membres de l'équipe
    7. Mettez à jour la page Vocabulaires techniques
    8. à la place de toutes les fiches de synthèse individuelles faites figurer les rubriques suivantes
    1. Première partie : Préparation de l'action
      1. Liste des contacts avec adresse et numéros de téléphone
      2. Répartition des rôles au sein de l'équipe (durant la préparation et pendant l'action)
    2. Deuxième partie : déroulement de l'action
      1. Planning de la (ou des) journée(es)
      2. Matériel nécessaire
      3. Comptabilité
    3. Troisième partie : regard critique, rétrospectif
      1. Points positifs ? négatifs ? Apport personnel ?
      2. Sentiments : +, -   Pourquoi ?
      3. Problèmes rencontrés : avec les partenaires, les membres de l'équipe ; constat, causes, conséquences.
      4. Comparaison entre ce qui était programmé et ce qui s'est réellement passé.
      5. Suite de l'action ? Retombées ? Garder contact ? Engagement dans une association ?
      6. Souhaits.

    NB :

    • Vous rédigerez votre rapport en caractères "Times New Roman", avec la taille 16 et 14 pour les titres et 12 pour le corps du sujet. N'abusez pas des couleurs.
    • Consultez les normes pour le français sur le site du projet social (au sujet ponctuation, etc.)
    • Numérotez vos pages en pied de page
    • Pour les photos que vous insérerez (pas plus de 5), n'oubliez pas de donner une légende précise. Vérifiez que vos photos ne soient pas "gratuites".

     

    Action : Document de référence pour l'étape de l'action

     

    1. Comment choisir votre action ?

    Des besoins sont apparus à la lumière de la problématique retenue et des éléments d'information collectés. A partir de là, quelles actions sont envisageables ?

    Il faut se poser un grand nombre de questions :

    1.1. Se poser les questions de base : méthode des 5W2H : What ? Who ? When ? Why ? Whom ? How ? How much ?

    Pourquoi ? réaliser telle action ?
    Quoi ? Que faire ? objet, action
    Qui ? Qui est concerné ? (Quel public)
    Avec qui ? Seul ou en partenariat (association, etc.) ? (Personnes ressources)
    Comment ? Matériel, équipement moyens nécessaires, procédures ?
    Combien ? Etablir un budget détaillé.
    Besoin d'une action de financement ? (Nous rappelons que l'apport personnel ne doit pas dépasser les 10.000 LL).

    On peut rajouter les questions suivantes :

    Où ? lieu, distance, étapes
    Quand ? moment, planning, durée, fréquence
    Qui fait quoi ? répartition des différents rôles pour la préparation et l'exécution de l'action. (le plan de Gantt peut vous aider à bien vous organiser)

    Planifier un projet, établir un plan d'action, mener une action.

    1.2. Avant de vous lancer dans l'action, vérifiez :

    que votre action va contribuer à améliorer la situation initiale problématique, qu'elle apporte un début de solution à la problématique.

    qu'elle est réalisable dans le temps demandé : votre rapport de l'action doit être remis durant la semaine du jeudi 3 au mercredi 9 avril 2014.

    que vous avez les capacités de la réaliser, au niveau matériel, financier, humain, au niveau des capacités du groupe et de votre temps disponible.

    que vous devez garder trace de votre action avec des photos et/ou une vidéo.

    2. Conception de la lettre de demande de sponsoring (dossier à présenter à l'extérieur du Collège)

    Ce dossier servira à présenter aux partenaires l'action sociale et aussi éventuellement l'action de financement.

    Il précisera qui vous êtes et ce que vous voulez faire. Il devra être assez court pour que le partenaire comprenne rapidement votre besoin ; il devra être bien présenté, comporter une couverture sur laquelle figurera le titre de la problématique, l'école, la classe et l'année.

    Après avoir dressé le sommaire, le dossier comportera les éléments suivants :

    Présentation brève de l'action avec échéancier Il faut résumer en 1page (en français) : la raison pour laquelle vous avez choisi ce thème et cette problématique.

    le fruit de vos recherches et donc le constat d'une situation problématique.

    le cheminement qui a abouti au choix de l'action.

    Demande explicite de financement

    Attestation du Collège Notre-Dame de Jamhour (cf §4)

    Autorisation parentale (cf §5)

    Tableau récapitulatif de l'action :

    2.1. Tableau récapitulatif de l'action

    Nom de l'action :

    Les objectifs de cette action sont :

    1.

    2.

    3.

    activité 1

    activité 2

    activité 3

     

     

    Objectif

    Intérêts

    Activités

    Date (durée)

    Matériel

    Budget

    Total

    Le minimum pour démarrer est :

     

    2.2. Demande explicite de financement

    Pour pouvoir réaliser votre action sociale, vous aurez peut-être besoin de récolter de l'argent et donc mettre en œuvre une action dite de financement.

    Pour cela vous devez savoir que :

    il n'y a pas de plafond au niveau du budget.

    il est interdit de mettre en place une action de financement au sein du collège.

    vous ne pouvez pas solliciter les éducateurs et l'ensemble du personnel du Collège.

    votre action de financement doit être visible : il faut des photos à l'appui. Il est préférable que cette action se fasse en groupe (grand ou petit) mais pas individuellement.

    vous pouvez participer personnellement au financement de l'action à hauteur de 10.000 LL maximum.

    vous devez obtenir, avant de vous lancer dans l'action, l'autorisation de votre accompagnateur.

    Voici quelques propositions d'actions de financement :

    Mini concert dans un café

    Fête Karaoké

    Marge sur la vente de tickets de cinéma

    Stands devant magasins pour récolter des fonds : sensibilisation du public avec "cagnotte" ; "vente de boissons"

    "Petits boulots" : vendanges, nettoyage de voitures, ...

    3. Réalisation du rapport de l'action (actuellement, vous profitez du Dossier de recherches déjà réalisé)

    Il se composera de plusieurs parties :

    • Page de couverture : photo, classe, groupe : noms des élèves, date, problématique, action
    • Sommaire
    • Remerciements (éventuellement)
    • Introduction : Rappel de la situation problématique
      • Lister les besoins, les manquements
      • Expliquer le choix de l'action, en quoi elle contribue à améliorer la situation initiale problématique
      • Obstacles rencontrés dans le choix de l'action
    • Première partie : Préparation de l'action Liste des contacts avec adresse et numéros de téléphone
      • Répartition des rôles au sein de l'équipe (durant la préparation et pendant l'action)
    • Deuxième partie : déroulement de l'action Planning de (ou des) journées
      • Matériel nécessaire
    • Troisième partie : regard critique, rétrospectif Points positifs ? négatifs ? Apport personnel ?
      • Sentiments : +, - Pourquoi ?
      • Problèmes rencontrés : avec les partenaires, les membres de l'équipe ; constat, causes, conséquences.
      • Comparaison entre ce qui était programmé et ce qui s'est réellement passé.
      • Suite de l'action ? Retombées ? Garder contact ? Engagement dans une association ?
      • Souhaits.
    • Conclusion : L'action a-t-elle contribué à améliorer la situation initiale problématique ? A-t-elle apporté un début de solution ?

    NB :

    • Vous rédigerez votre rapport en caractères "Times New Roman", avec la taille 16 et 14 pour les titres et 12 pour le corps du sujet. N'abusez pas des couleurs.
    • Consultez les normes pour le français sur le site du projet social (au sujet ponctuation, etc.)
    • Numérotez vos pages en pied de page
    • Pour les photos que vous insérerez (pas plus de 5), n'oubliez pas de donner une légende précise. Vérifiez que vos photos ne soient pas "gratuites".

    4. Attestation du Collège Notre-Dame de Jamhour

    Le Collège Notre-Dame de Jamhour reconnaît que les élèves de la classe de seconde, au sein du "Projet Social", doivent réaliser tout au long de l'année :

    • un dossier de recherches sur une problématique sociale choisie par le groupe
    • une action sociale en lien avec la problématique choisie
    • une synthèse
    • une soutenance orale devant un jury.

    En effet, en classe de seconde, les élèves ont dans leur emploi du temps une heure consacrée au "Projet Social" ; cette initiative a pour but d'éveiller les élèves au souci du bien commun et de les former au sens social (cf Projet éducatif du Collège §II).

    Les élèves peuvent, pour concrétiser et mener à bien leur action sociale, avoir recours à une autre action dite de financement.

    Pour cela, ils doivent pouvoir présenter aux partenaires, aux sponsors, etc..., un dossier présentant leur action.

    Pour tout renseignement, prière de contacter le Collège

    au numéro : 05-924151 ext.1193
    ou par e-mail : projetsocial@ndj.edu.lb


    5. Autorisation parentale pour exécuter l'action sociale et l'action de financement si besoin

    Je soussigné, M./Mme ______________________________ père/mère de _________________
    en classe de seconde _____, accepte que mon fils/ma fille, se rende à ______________________
    pour effectuer l'action sociale prévue dans le cadre du "Projet social",
    le (date) _______________ de _________ à ___________.

    Date :

    Signature des parents :

    Action : tableau de comptabilité

    Action : tableau de comptabilité


     

     

     

     

    Article / explication

    Crédit
    (+)

    Débit
    (-)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sous-total

     

     

     

     

     

     

     

    Total

     

     

    Le total doit correspondre à  la somme restante (cash)

     

     

     

     

    M3 : les critères d'évaluation

    Pour la note qui figurera sur le bulletin de M3, voici les critères d'évaluation :

    Les dates de remises du rapport de l’action et l’oral 2 auront lieu durant la semaine du jeudi 3 au mercredi 9 avril 2014.

     

    Equipe 60%

    Rapport de l'action 30%

    • Respect de l'échéance 2%
    • Langue 3%
    • Respect des critères, … 5%
    • Contenu : préparation de l'action 20%
      • Planification 5%
      • Répartition des tâches 5%
      • Programme 5%
      • Comptabilité 5%

    Action 30 %

      • Échéance  15%
      • Pertinence 15%

    Individuelle 40%

    • Participation 40 %

      • Présence physique 20 %
      • Sérieux 10 %
      • Solidarité avec l'équipe 10%

     

    Troisième partie - Synthèse

    Étape de Synthèse : Critères pour le panneau

    • Installation : Lundi 26 mai 2014 à 12h10 (les équipes pourraient commencer à 10h)
    • Exposition : Du 26 au 30 mai 2014 (avec permanence : 1-2 personnes de l'équipe, durant les 2 récrés)
    • Critères
      • Lisibilité (clarté) 20%
      • Créativité (esthétique) 40%
      • Respect des consignes 40% :
        • Dimensions : (moitié du panneau, 241/2) x (toute la hauteur) = 120.5 x 121.5 cm
        • Faire figurer :
          • Nom du groupe + classe et section
          • Problématique
        • Illustrer les problèmes identifiés à partir des recherches (en ajoutant des légendes)
        • Illustrer l'étape de l'action (en ajoutant des légendes) et mettre en évidence en quoi l'action répond ou est un début de réponse à la problématique
        • Ajouter des commentaires

     

    Étape de Synthèse : Critères pour la rédaction des articles

    • À rendre : Du 26 au 30/5/2014 (avec fichier électronique : USB ou e-mail)
    • Critères
      • 20-25 lignes inclus chapô (1 page A4)
      • Faire figurer :
        • Nom du groupe + classe et section
        • Problématique en titre premier (possibilité d'un titre secondaire)
      • Langue : française
      • Genre : journalistique
      • Photo : 1 seule (en fichier attaché, haute résolution)
      • Caractères : times new roman, 12 pt

     

    Étape de Synthèse : Oral 3 en classe

    • Du 26 au 30 mai 2014

     

    Étape de Synthèse : Critères pour la soutenance finale orale

    • 30'/équipe = 20' exposé 5'-10' questions, 5'- délibération
    • Calendrier (voir ci-dessous)
    • Grille d’évaluation de la soutenance orale
      • Aspect individuel :  /15
        • Tenue /3
        • Cohérence /7
        • Dialogue et aisance /5
      • Aspect collectif  (solidarité, cohérence, travail d’équipe…) : …………./5

      -------

      Calendrier des soutenances 2013-2014

      Projet social : Ordre de passage (alphabétique)
      [30'/équipe = 20-22' exposé 5'-10' questions, 5'- délibération]
      Soyez Ponctuels

      28 mai au 06 juin 2014 (les après-midis)

       

      Jeudi 29 mai

      Lundi 2 juin

      Me 4 juin

      Jeudi 5 juin

      Vendredi 6 juin

       

      2de7

      2de5

      2de3

       

      2de6

      2de1

      2de2

      2de9

      2de8

      2de4

      15h30

      FE

      MBA

      MH

       

      AF

      AK

      KAS

      AF

      BZ

      DT

      16h

      MBA

      MH

      MK

       

      MH

      MBA

      MH

      BZ

      MKs

      MBA

      16h30

      MH

      MK

      NJ

       

      ZN

      MH

      SBA

      MH

      MH

      MH

      Lieu

      CDIs

      CDIc

      CDIs

       

      CDIs

      CDIc

      CDIs

      CDIc

      CDIs

      CDIc

       

       

      Fichiers à télécharger 2013-2014

      Projet social : 2014-2015

      Thème par groupe 2014-2015

      Thème par section / sujet par groupe

      2014-2015

       

       

      Thème principal

      Sous-thème/sujet

      ONG

      2de 1

      MR

      Pauvreté (2de 1)

      Manque d’intégration

       

      2de 1

      MBA

      Pauvreté et enfance

       

      2de 1

      MH

      Pauvreté morale (manque)

       

      2de 2

      MBA

      Développement durable et environnement (2de 2)

      Pénurie d’eau

       

      2de 2

      SBA

      Pollution de l’air

       

      2de 2

      MH

      Énergie renouvelable

       

      2de 3

      NJ

      Problèmes d’adolescence (2de 3)

      Risques dont est exposé un ado

       

      2de 3

      CK

      Révolte de l’adolescent

       

      2de 3

      MH

      Suicide

       

      2de 4

      MBA

      Violence/harcèlement (2de 4)

      Violence et Jeux vidéo

       

      2de 4

      MK

      Non acceptation de l’autre

       

      2de 4

      MH

      Sécurité personnelle en ligne (cyber-bullying)

       

      2de 5

      MK

      Inégalités sociales (2de 5)

      Racisme et discrimination

       

      2de 5

      NS

      Revenus des familles sources d’inégalités sociales

       

      2de 5

      MH

      Discrimination sociale

       

      2de 6

      KW

      Dépendances (2de 6)

      Tabac

       

      2de 6

      ZN

      Alcool

       

      2de 6

      MH

      Cannabis

       

      2de 7

      MBA

      Différences (2de 7)

      Les différences religieuses dans les écoles du Liban

       

      2de 7

      AG

      Les différences politiques et la démocratie

       

      2de 7

      MH

      Éducation familiale et comportement à l’école

       

      2de 8

      NJ

      Santé, stress et qualité de vie (2de 8)

      Toxicomanie

       

      2de 8

      AF

      Qualité de vie

       

      2de 8

      MH

      Stress

       

      2de 9

      AF

      Éducation (2de 9)

      Motivation

       

      2de 9

      AK

      Orientation

       

      2de 9

      MH

      Gestion du temps

       

       

       


      Projet social : 2015-2016

      Thème par groupe 2015-2016

      Thème par section / sujet par groupe

      2015-2016

       

       

       

      Thème principal

      Sous-thème

      ONG

      2de 1

      MR

      Problèmes d’adolescence (2de 1)

      Mauvaise influence

       

      2de 1

      MBA

      Estime de soi

       

      2de 1

      MH

      Conflits avec parents

       

      2de 2

      MBA

      Développement durable et environnement (2de 2)

      Réserves naturelles (vie maritime)

       

      2de 2

      SBA

      Forêts

       

      2de 2

      MH

      Pollution

       

      2de 3

      NJ

      Éducation (2de 3)

      Sommes-nous tous égaux face à l'éducation ?

       

      2de 3

      CK

      Elève spécial et système éducatif

       

      2de 3

      MH

      Technologie numérique

       

      2de 4

      MBA

      Santé, stress et qualité de vie (2de 4)

      Qualité de vie au Liban

       

      2de 4

      MK

      Stress

       

      2de 4

      MH

      Choix et responsabilité

       

      2de 5

      MK

      Violence/harcèlement (2de 5)

      Genre de violence-Types de victimes et injustice

       

      2de 5

      NS

      La violence domestique contre les femmes

       

      2de 5

      MH

      Violence (enfant)

       

      2de 6

      KW

      Différences (2de 6)

      Communauté réfugiés

      Jesuit Refugee Service (JRS)

      2de 6

      ZN

      Impact du regard (apparences)

       

      2de 6

      MH

      Choix de la filière d’études

       

      2de 7

      MBA

      Pauvreté (2de 7)

      Hygiène et éducation des enfants au Liban

       

      2de 7

      ZZ

      Pauvreté (manque)

       

      2de 7

      MH

      Réfugiés : quotidien

      Jesuit Refugee Service (JRS)

      2de 8

      NJ

      Dépendances (2de 8)

      Addictions écran (réseaux sociaux et jeux)

       

      2de 8

      AF

      Massmédias (outils de communication) et dépendance

       

      2de 8

      MH

      Dépendance aux jeux

       

      2de 9

      AF

      Inégalités sociales (2de 9)

      Impact réfugiés sur la société/infrastructure

      Jesuit Refugee Service (JRS)

      2de 9

      AG

      Orphelin

       

      2de 9

      MH

      Xénophobie

      Jesuit Refugee Service (JRS)

      Projet social : 2016-2017

      Projet social : 2017-2018

       

      Objectifs généraux

       

      Par son Projet éducatif, le Collège Notre-Dame de Jamhour se propose :

      • de donner aux élèves une solide culture littéraire et scientifique ;
      • d'éveiller le souci du bien commun et de former au sens social ;
      • de développer, dans le respect des autres convictions religieuses, les valeurs spirituelles de la foi chrétienne.

      Quel est le but du Projet social ?

      Le Père Pedro Arrupe ancien Père Général de la Compagnie de Jésus, le définissait ainsi : « former des hommes et des femmes pour les autres ».

      Et le Père Peter-Hans Kolvenbach, ancien Père Général, commente cette expression en ces termes : « Nous visons à former des hommes et des femmes compétents, consciencieux et passionnés d’engagements (…). Un élève d’un établissement ignatien est appelé à devenir une personne équilibrée, compétente, capable de compassion et engagée au service de la justice (…). La pédagogie ignatienne recherche le développement des dons et des capacités dont chacun est doté pour les déployer au service d’autrui. »
      « L’engagement actif demandé aux élèves est l’engagement libre de lutter pour un monde plus humain et une communauté d’amour. [...] Afin de préparer un engagement dans la vie, l’éducation jésuite offre des occasions de contact réel avec le monde de l’injustice. L’analyse de la société fondée au cours des études devient ainsi une réflexion faite sur le contact réel avec les dimensions structurelles de l’injustice. » (Les caractéristiques de l’éducation jésuite, articles 76 & 80, Rome, 1987)

      L’objectif est donc de faire découvrir à l’élève la société dans laquelle il sera amené à prendre des responsabilités. La formation reçue dans les établissements jésuites n’invite pas les élèves à se lamenter sur la misère du monde, mais à la connaître et à la combattre. La finalité vise à amener l’élève à changer son regard sur le monde et de faire le choix de l’ouverture et de l’action.

      Pour cette année, le PS (et selon la pédagogie ignatienne) suivra la démarche suivante :


       

       

       

       

       

       

       

      Choix des thèmes :

      Le Projet social s’inspirera des 17 Objectifs mondiaux pour le Développement Durable (ODD) choisis par l’ONU dans son ambitieux programme pour l'après-2015 :
      Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

      Suite au tirage au sort en présence du préfet et des délégués de 2016-2017 chaque section a eu le thème suivant :

      • Problèmes d’adolescence (2de 1)
      • Développement durable et environnement (2de 2)
      • Travail décent et croissance économique (2de 3)
      • Pauvreté (2de 4)
      • Paix, justice et institutions efficaces (2de 1)
      • Éducation (2de 6)
      • Différences (2de 7)
      • Violence/harcèlement (2de 8)
      • Inégalités sociales (2de 9)
      • Bonne santé et bien-être (2de10)

      Application de la Loi 8924 du 21/9/2012

      En septembre 2016, le Ministère de l’Éducation Nationale met en application la loi concernant le « Service communautaire » en obligeant les bacheliers à réaliser 60 heures, réparties sur les trois années du secondaire.

      Ce qui se fait au Collège est conforme à la loi, à l’exception de quelques nuances. Nous attendons les recommandations du Ministère et du Secrétariat des écoles catholiques pour ajuster notre pratique en fonction.