Concert de Chants Spirituels au Collège Saint-Grégoire (26.09.2020)

Concert de Chants Spirituels au Collège Saint-Grégoire (26.09.2020) (Youtube)

 

Quand une icône libanaise du chant spirituel donne un récital en mémoire des victimes de l'explosion du Port de Beyrouth, l'on peut s'imaginer l'émotion qui saisit les spectateurs, en présentiel ou à distance...

Mais combien plus forte, voire indescriptible, est l'émotion quand il s'agit de Mme Joumana Mdawar, dont la voix et les chants sont à eux seuls une magnifique prière, et que de surcroît le récital de chants spirituels est donné depuis le Collège Saint-Grégoire, ce cœur battant de Beyrouth fortement stigmatisé par le tragique événement du 4 août dernier...

C’est dans cette atmosphère de dénuement recueilli et de douce espérance que, le samedi 26 septembre 2020 à 19h, via une retransmission en direct du Collège Saint-Grégoire (sur Télé Lumière et la page Facebook du Collège Notre-Dame de Jamhour), le Révérend Père Recteur Charbel Batour S.J. a inauguré, en présence d'une quarantaine de membres de la famille de Jamhour et Saint-Grégoire, le récital donné par Joumana Mdawar.

Le recteur a d’abord passé en revue les images de mort et de destruction qui ont marqué à tout jamais les esprits des Libanais, puis il a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont perdu la vie, dont 7 membres de la famille de Jamhour (Alexandra NAGGEAR, Krystel EL ADM, Delia GUEDIKIAN PAPAZIAN, Hala SABBAGH TAYAH, Jean-Marc BONFILS, Fady NAIM, Jean-Frédéric ALAM), mais aussi à tous ceux qui ont été touchés dans leur chair, dans leurs propriétés, ceux qui ont tout perdu, ceux qui, en désespoir de cause, ont dû plier bagage et quitter définitivement le pays… Sans s’attarder sur les nombreuses causes du mal qui déchire notre pays (négligence, manque de responsabilité, indifférence, ou attaque préméditée…), le Père Recteur, sur un ton plein de confiance et de résilience, a invité à contempler le Christ en croix, portant notre attention sur la glorieuse lumière émanant du corps ensanglanté de notre Sauveur, assurant qu’un jour, le dernier mot ne sera ni à la haine ni à la mort, mais à l’amour et à la vie…  

Le P. Batour a ensuite chaleureusement salué la présence de Joumana Mdawar, dont il dit que l’interprétation de ‘’Haloummi ya jamilati’’ (‘’Viens ma toute belle’’, extrait du Cantique des cantiques), durant la répétition, lui a d’emblée rappelé le célèbre poème ‘’Beyrouth ya set el dounia’’ de Nizar Qabbani, et pour cause…

Avant d’enchaîner sur le récital, le Père Recteur a aussi vivement remercié le compositeur M. Joseph Khalifé, le pianiste M. Marc Abou Naoum ainsi que l’ingénieur son et lumière M. Chadi Saad (parent d’élève), grâce auxquels le concert virtuel a pu être donné sur place et ce, dans les meilleures conditions.

Message et messe de rentrée 2020

Lundi 14 septembre 2020, en ce jour de la Croix glorieuse, l’église du Collège rassemblait, pour la première fois depuis plusieurs mois de confinement, les membres des corps professoral et administratif, venus nombreux à ce rendez-vous annuel qu’est le message de l’année suivi de la messe de rentrée.

Pour cette rentrée exceptionnelle, dans des circonstances exceptionnelles d’insécurité économique, politique, sanitaire et sécuritaire, le Père Recteur a appelé les éducateurs à mener leur mission dans un esprit de résistance et de résilience. À accomplir leur tâche dans la perspective de l’espoir, de l’amour et de l’action : « le Collège s’inscrit dans une perspective d’action ». Il a aussi rappelé que Jamhour n’a pas d’identité politique et restera une institution jésuite au-delà des clivages politiques. Par ailleurs, il a exhorté les enseignants à prendre exemple sur l’expérience de l’enseignement en ligne de l’année dernière, en cultivant le désir d‘innover dans leurs pratiques pédagogiques. Le Recteur nous a également invités à nous montrer plus critiques que jamais face aux rumeurs, et à retrouver les ressources de notre foi, notamment en nous éloignant du discours de la haine. Il a enfin incité les enseignants à s’engager à transmettre l’espoir à leurs élèves.

Dans un deuxième temps, le Recteur a abordé les modalités d’enseignement du premier trimestre. La pandémie étant en progression exponentielle, la formule de rentrée effective est toujours en discussion. L’année dernière, l’expérience de l’enseignement à distance a été concluante dans le Secondaire et le Complémentaire, mais bien moins réussie dans le Primaire. Toutefois, les enseignants devront se tenir prêts aux deux scénarios possibles (semi-présentiel ou distanciel), compte tenu de la situation sanitaire.

Par ailleurs, P. Batour a demandé aux enseignants de consacrer un temps de partage et de discussion avec les élèves, notamment suite au drame du 4 août, nombreux étant ceux qui ont été touchés directement ou indirectement par l’explosion du Port de Beyrouth.

Dans un troisième temps, le Recteur a souligné que les premiers jours de travail à distance (du 15 au 28 septembre 2020) seront dédiés aux révisions et aux consolidations des acquis, tout en envisageant des tests diagnostiques dans les classes du Secondaire, en vue de préparer les élèves à une « rentrée presque ordinaire ».

Le Figaro : Sur les hauteurs de Beyrouth, le Collège Notre-Dame de Jamhour forme les jeunes Libanais à l’excellence (18.09.2020)

REPORTAGE - Depuis des décennies, l’institution jésuite enseigne à ses élèves l’excellence et le dépassement de soi. Malgré le drame du 4 août, malgré la crise économique, sanitaire et politique, ces élèves, appelés à bâtir le Liban de demain, font leur rentrée.

Par Guyonne de Montjou > 18 septembre 2020
 
Aller à l’école. De bon matin, se lever, monter dans un autocar bleu alors que Beyrouth est toujours endormie, dire «au revoir» à sa mère, qui a chaussé des savates dépareillées et vous embrasse sur le trottoir. Sentir sa main glisser trois sandwichs dans son cartable et l’entendre murmurer «à ce soir» en espérant que cette promesse se réalise, saluer le chauffeur qui vous appelle par votre prénom, retrouver ses camarades aux arrêts dans les rues alentour. Et puis entendre le vieux minibus déglingué monter enfin la colline de Yarzé jusqu’à l’arrivée, à Jamhour, pour la prière, puis le premier cours de 7h30. Cette scène, ils sont des centaines de milliers de petits libanais à l’avoir vécue, ...

S A T : Test Dates and Registration Deadlines 2020-2021

INSCRIPTIONS

  • En ligne sur le site : www.collegeboard.com
  • Au CIO : auprès de MM. Ziad Chalhoub ou Khalil Khalaf
    • Se munir :
      • d’une photo passeport récente (2019 ou 2020) de dimensions 6x6 cm
      • d’un montant de 115 dollars américains en cash ou d’une carte de crédit pour les inscriptions en ligne dans les locaux du CIO

 

Cellule de crise, appel à volontaires

Chers parents,
Chers éducateurs,
Chers anciens,

Nombreux sont les parents, élèves, éducateurs et anciens qui ont spontanément donné de leur personne pour aider les victimes de l’explosion du 4 août. Quel magnifique témoignage de solidarité !

Pour aller plus loin, une cellule de crise constituée d’éducateurs du CNDJ et du CSG, a été créée avec l’accord du Père Recteur. Elle a pour objectifs :

  1. À court terme, d’aider les membres de la communauté éducative (éducateurs, anciens et parents d’élèves), qui ont été touchés par le drame du 4 août, en facilitant le contact avec des organisations non gouvernementales (ONG) et des personnes ressources.
  2. À moyen terme, renforcer les liens entre les membres de la communauté.

 

Pour cela, la cellule de crise a déjà établi une liste d’organisations non gouvernementales (ONG) pouvant répondre aux demandes et subvenir aux différents besoins des personnes sinistrées.

Réhabilitation du Collège Saint-Grégoire : informations pratiques

Le campus du Collège Saint-Grégoire, comme tout le quartier de Geitawi faisant face au Port, a été sérieusement endommagé par l’explosion du 4 août 2020.
Face à chaque tragédie, une formidable solidarité qui nous surprend à chaque épreuve, s’organise et apporte un baume à notre peuple meurtri et souffrant.

Depuis plusieurs jours, la direction du Collège reçoit des appels de personnes souhaitant contribuer à la réhabilitation du Collège Saint-Grégoire. En exprimant d’avance toute notre reconnaissance à ces personnes, nous mettons les comptes bancaires suivants à disposition :

Bank address: 

Familles françaises : Bourses scolaires du Consulat de France : 2e conseil consulaire pour 2020-2021

Etant donné les circonstances, le calendrier des bourses scolaires risque d’être perturbé. Les familles françaises intéressées sont priés de consulter régulièrement le site du Consulat de France.

Dans un premier temps, les formulaires CCB2 2020/2021 sont disponibles au Collège dès le 1er septembre, chez la directrice des services économiques, Mme Joanna Ghazal.
Attention : seul ce formulaire est valide et devra être utilisé exclusivement.

 

Les rendez-vous pour déposer un dossier de demande de bourses scolaires se prennent directement à partir du site du Consulat général de France https://lb.ambafrance.org/Bourses-scolaires-2530 et non plus par TLS.
En raison de la situation sanitaire :

  • Tous les rendez-vous auront lieu au Consulat général à Beyrouth, route de Damas ;
  • Aucun demandeur ne sera reçu sans rendez-vous préalable ;
  • Il n’y aura pas de permanences en province ;

L’heure de panser nos plaies est là !

Après l’explosion du Port de Beyrouth, le Liban compte encore ses victimes et réalise à grand-peine l’ampleur du désastre.

La communauté du Collège Notre-Dame de Jamhour et du Collège Saint-Grégoire a perdu cinq personnes et dénombre beaucoup de blessés.

Hélas, ce lourd bilan est appelé à augmenter au fil des heures. La direction du CNDJ tente d’agir, dans la mesure de ses capacités, pour répondre aux multiples élans de solidarité (à l’extérieur du Liban et à l’intérieur) qui ont manifesté, encore une fois, leur volonté de venir en aide aux victimes et aux sinistrés.

Nous appelons chaque personne de la grande famille de Jamhour-Saint-Grégoire : parents, anciens, enseignants, employés... à remplir le formulaire proposé plus loin, afin de recenser, avec le maximum de précision, les pertes subies. L’objectif de cette démarche se limite à la volonté d’apporter l’aide adéquate aux familles meurtries et aux blessés.

La direction

Le Service de Psychologie présent pour vous

Avis aux élèves et aux parents,

Les psychologues des Collèges Notre-Dame de Jamhour et Saint-Grégoire se tiennent à la disposition des élèves qui souhaitent bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique après le traumatisme que nous avons tous subi, à divers degrés.

Vous pouvez les joindre par simple échange de courriers électroniques ou bien à travers la plateforme Teams ou sur Skype, afin de fixer un rendez-vous.

Le service de psychologie

Nous du Collège n°293, juillet 2020

 

[Nous du Collège n°293, juillet 2020 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)
(version pdf à télécharger 46MB - version HAUTE RÉSOLUTION à télécharger 157MB)

Nous du Collège n°293, juillet 2020

  • Éditorial :
    • Deux mille vingt
  • Vie au Collège
    • Quand les tout-petits s’activent
    • La forêt de Jamhour face à la tempête
  • Dossier
    • Jamhour au temps du confinement        
  • Kaléidoscope scolaire
    • Covid-19 ou La Peste des Temps Modernes
    • Le kit de survie du confiné
    • Poèmes et acrostiches des 5e-6e
    • مقابلة مع المُخْرِجَة نادين لبكي
    • نَجْوى كَرَم مقابلة مع المُطْرِبَة اللّبنانيّة
  • Comités des Parents
  • Culture
    • Parution
    • Le confinement en musique
    • Les arts plastiques en plein confinement
  • MEJ
  • GNDJ
  • Amicale
  • Promo 2020
  • Carnet de famille
    • Hommage à Laurence Abou Chacra
    • Hommage au P. Alex Bassili, S.J.
    • Hommage à Salah Stétié
    • Hommage au T.R.P. Adolfo Nicolás, S.J.

 

Pages