Message et messe de rentrée 2020

Lundi 14 septembre 2020, en ce jour de la Croix glorieuse, l’église du Collège rassemblait, pour la première fois depuis plusieurs mois de confinement, les membres des corps professoral et administratif, venus nombreux à ce rendez-vous annuel qu’est le message de l’année suivi de la messe de rentrée.

Pour cette rentrée exceptionnelle, dans des circonstances exceptionnelles d’insécurité économique, politique, sanitaire et sécuritaire, le Père Recteur a appelé les éducateurs à mener leur mission dans un esprit de résistance et de résilience. À accomplir leur tâche dans la perspective de l’espoir, de l’amour et de l’action : « le Collège s’inscrit dans une perspective d’action ». Il a aussi rappelé que Jamhour n’a pas d’identité politique et restera une institution jésuite au-delà des clivages politiques. Par ailleurs, il a exhorté les enseignants à prendre exemple sur l’expérience de l’enseignement en ligne de l’année dernière, en cultivant le désir d‘innover dans leurs pratiques pédagogiques. Le Recteur nous a également invités à nous montrer plus critiques que jamais face aux rumeurs, et à retrouver les ressources de notre foi, notamment en nous éloignant du discours de la haine. Il a enfin incité les enseignants à s’engager à transmettre l’espoir à leurs élèves.

Dans un deuxième temps, le Recteur a abordé les modalités d’enseignement du premier trimestre. La pandémie étant en progression exponentielle, la formule de rentrée effective est toujours en discussion. L’année dernière, l’expérience de l’enseignement à distance a été concluante dans le Secondaire et le Complémentaire, mais bien moins réussie dans le Primaire. Toutefois, les enseignants devront se tenir prêts aux deux scénarios possibles (semi-présentiel ou distanciel), compte tenu de la situation sanitaire.

Par ailleurs, P. Batour a demandé aux enseignants de consacrer un temps de partage et de discussion avec les élèves, notamment suite au drame du 4 août, nombreux étant ceux qui ont été touchés directement ou indirectement par l’explosion du Port de Beyrouth.

Dans un troisième temps, le Recteur a souligné que les premiers jours de travail à distance (du 15 au 28 septembre 2020) seront dédiés aux révisions et aux consolidations des acquis, tout en envisageant des tests diagnostiques dans les classes du Secondaire, en vue de préparer les élèves à une « rentrée presque ordinaire ».

Le Figaro : Sur les hauteurs de Beyrouth, le Collège Notre-Dame de Jamhour forme les jeunes Libanais à l’excellence (18.09.2020)

REPORTAGE - Depuis des décennies, l’institution jésuite enseigne à ses élèves l’excellence et le dépassement de soi. Malgré le drame du 4 août, malgré la crise économique, sanitaire et politique, ces élèves, appelés à bâtir le Liban de demain, font leur rentrée.

Par Guyonne de Montjou > 18 septembre 2020
 
Aller à l’école. De bon matin, se lever, monter dans un autocar bleu alors que Beyrouth est toujours endormie, dire «au revoir» à sa mère, qui a chaussé des savates dépareillées et vous embrasse sur le trottoir. Sentir sa main glisser trois sandwichs dans son cartable et l’entendre murmurer «à ce soir» en espérant que cette promesse se réalise, saluer le chauffeur qui vous appelle par votre prénom, retrouver ses camarades aux arrêts dans les rues alentour. Et puis entendre le vieux minibus déglingué monter enfin la colline de Yarzé jusqu’à l’arrivée, à Jamhour, pour la prière, puis le premier cours de 7h30. Cette scène, ils sont des centaines de milliers de petits libanais à l’avoir vécue, ...

Réhabilitation du Collège Saint-Grégoire : informations pratiques

Le campus du Collège Saint-Grégoire, comme tout le quartier de Geitawi faisant face au Port, a été sérieusement endommagé par l’explosion du 4 août 2020.
Face à chaque tragédie, une formidable solidarité qui nous surprend à chaque épreuve, s’organise et apporte un baume à notre peuple meurtri et souffrant.

Depuis plusieurs jours, la direction du Collège reçoit des appels de personnes souhaitant contribuer à la réhabilitation du Collège Saint-Grégoire. En exprimant d’avance toute notre reconnaissance à ces personnes, nous mettons les comptes bancaires suivants à disposition :

Bank address: 

Le Service de Psychologie présent pour vous

Avis aux élèves et aux parents,

Les psychologues des Collèges Notre-Dame de Jamhour et Saint-Grégoire se tiennent à la disposition des élèves qui souhaitent bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique après le traumatisme que nous avons tous subi, à divers degrés.

Vous pouvez les joindre par simple échange de courriers électroniques ou bien à travers la plateforme Teams ou sur Skype, afin de fixer un rendez-vous.

Le service de psychologie

Nous du Collège n°293, juillet 2020

 

[Nous du Collège n°293, juillet 2020 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)
(version pdf à télécharger 46MB - version HAUTE RÉSOLUTION à télécharger 157MB)

Nous du Collège n°293, juillet 2020

  • Éditorial :
    • Deux mille vingt
  • Vie au Collège
    • Quand les tout-petits s’activent
    • La forêt de Jamhour face à la tempête
  • Dossier
    • Jamhour au temps du confinement        
  • Kaléidoscope scolaire
    • Covid-19 ou La Peste des Temps Modernes
    • Le kit de survie du confiné
    • Poèmes et acrostiches des 5e-6e
    • مقابلة مع المُخْرِجَة نادين لبكي
    • نَجْوى كَرَم مقابلة مع المُطْرِبَة اللّبنانيّة
  • Comités des Parents
  • Culture
    • Parution
    • Le confinement en musique
    • Les arts plastiques en plein confinement
  • MEJ
  • GNDJ
  • Amicale
  • Promo 2020
  • Carnet de famille
    • Hommage à Laurence Abou Chacra
    • Hommage au P. Alex Bassili, S.J.
    • Hommage à Salah Stétié
    • Hommage au T.R.P. Adolfo Nicolás, S.J.

 

Campagne internationale de collecte de fonds pour le Collège Notre-Dame de Jamhour : # HELP JAMHOUR 2020

# HELP JAMHOUR 2020

 

Comment participer à la CAMPAGNE INTERNATIONALE DE COLLECTE DE FONDS POUR LE COLLÈGE NOTRE-DAME DE JAMHOUR :

  • Pour les amis et anciens au Liban et dans le monde arabe, vous pouvez adresser vos dons par :
    • Chèque libellé au nom du Collège Notre-Dame de Jamhour ou en espèces, à la caisse du Collège
    • Paiement en ligne sur le site et l'application de l'Amicale des Anciens Élèves de Jamhour, en cliquant sur le lien suivant :
      http://amicalejamhour.com/donation.php
    • Virement bancaire au bénéfice des comptes suivants (en signalant la référence suivante : HELP JAMHOUR 2020),

Campagne internationale de collecte de fonds pour le Collège Notre-Dame de Jamhour

Le Père Recteur
JR/3995/19

Aux Anciens Élèves et aux Amis du Collège Notre-Dame de Jamhour :
Objet : Campagne Internationale de Collecte de Fonds.

(version pdf)

Jamhour, le 19 décembre 2019

Chers Anciens et Anciennes,
Chers Amis du Collège,

 

Je vous lance cet appel à un moment délicat de notre histoire en tant qu’institution et en tant que nation. Comme vous le savez tous, notre pays traverse une crise économique sans précédent depuis la Première Guerre mondiale. Ici n’est pas le lieu de vous en exposer les raisons ; vous les connaissez tous. Je pars surtout d’un constat actuel : le pays est au bord du gouffre économique.

De fait, le système bancaire, colonne vertébrale de l’économie libanaise, est quasiment paralysé. Les liquidités se faisant de plus en plus rares, les dépositaires ont perdu la liberté d’usage de leur argent. Désormais, il existe deux taux de change du dollar américain : le taux officiel dans les banques et le taux des bureaux de change. Le citoyen libanais est touché par la hausse significative des prix dans tous les commerces. Les entreprises licencient leurs employés et ferment les unes après les autres. Le matériel médical et chirurgical n’est plus disponible en quantité suffisante dans les hôpitaux. Les différents secteurs économiques subissent, eux aussi, de plein fouet les retombées de cette crise aiguë.

Aussi les écoles sont-elles loin d’être épargnées. Au Collège Notre-Dame de Jamhour et au Collège Saint-Grégoire, un nombre croissant de familles sont dans l’impossibilité de régler les frais de scolarité de leurs enfants. Beaucoup de parents se retrouvent à la fin du mois avec un salaire réduit ; certains sont sur le point de perdre leur travail ou l’ont déjà perdu. Nombreux sont ceux qui sollicitent, pour la première fois, une aide de la part du Collège, pour que leurs enfants puissent y poursuivre leur scolarité. D’aucuns n’osent même pas demander de l’aide et ce, par dignité ou par manque d’habitude. C’est du jamais-vu dans l’histoire de notre Collège !

Pages