Technique de l’interview (entretien)

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Réussir une interview suppose de passer par quatre phases :

  1. la phase de préparation
  2. la phase de déroulement
  3. la phase de finalisation
  4. la phase de rédaction

1. Phase de préparation

  • évaluez le temps dont vous avez besoin ;
  • communiquez-le à votre interlocuteur (ex. l’interview va durer environ une heure) ;
  • informez-vous sur votre interlocuteur avant de le rencontrer (ses titres, ses fonctions exactes…) ;
  • documentez-vous bien sur le sujet que vous allez aborder ;
  • préparez des questions ciblées, concises et claires (l’interview doit être courte, maximum dix questions) ;
  • clarifiez l’objet de votre question (sachez dans quel but vous posez telle question ou telle autre…).

2. Phase de déroulement

  • commencez par vous présenter ;
  • précisez le titre et le contexte de votre travail (ex. travail effectué dans le cadre du cours de civisme, il s’agit de l’environnement…) ;
  • posez une seule question à la fois ;
  • n’hésitez pas à reformuler votre question si vous remarquez que l’objectif n’a pas été atteint ;
  • n’ayez pas peur des silences ;
  • gardez des traces de l’interview en prenant des notes par écrit et, si possible, en l’enregistrant grâce à un magnétophone.

3. Phase de finalisation

  • faites une relecture immédiate des notes (cela vous permettra de compléter ce qui manque pendant que le souvenir de l’entretien est encore frais), notez aussi vos impressions… ;
  • restez fidèle à l’esprit de votre interlocuteur sans vous sentir obligé de restituer le mot à mot de ce que vous avez recueilli ;
  • récapitulez à votre interlocuteur votre prise de notes et demandez-lui s’il veut bien vérifier que tout est correct.

4. Phase de rédaction

  • prévoyez un titre (entretien exclusif, témoignage…) ;
  • rédigez un chapô (accroche en caractère gras ou d’une taille supérieure située entre le titre et l’article) ; il indique les raisons qui ont poussé à choisir le thème ainsi que l’actualité qui le justifie ; il donne, de même, les noms et qualités de la personne interrogée ;
  • précisez le nom de l’interviewé (en général, devant la première question, on écrit le nom du "journaliste" en entier, devant la seconde, le nom de l’interviewé ; aux suivantes, on ne répète que les initiales, ou bien, l’on utilise « Q. » pour question et « R.» pour réponse ;
  • reproduisez intégralement l’interview ;
  • utilisez un niveau de langue soutenu (passage de l'oral à l'écrit).