CIO_Orientation

Le CIO est accessible aux élèves de la 4e à la Terminale.

Pour l’Information (CIO_information), il assure la gestion des dossiers universitaires et les inscriptions aux examens universitaires ainsi que la présentation des perspectives universitaires et professionnelles.
Quant à l’Orientation (CIO_orientation), elle s’inscrit dans le cadre plus vaste de l’Accompagnement personnalisé, où l’on enseigne les compétences transversales et où l’on propose des parcours d’orientation réfléchie.

CIO : "Gestion du temps de l'élève"

Gestion du temps de l'élève

Jamhour, septembre 2017

Chers parents,

En 1re comme en 2de, s’il n’est pas suivi d’un temps d’assimilation et d’application à la maison, le travail effectué à l’école par l’élève reste incomplet. Cette constante se pose de manière encore plus accrue dans le cycle secondaire à partir de la 1re.

CIO : Concours de Culture générale en Seconde

Féliciations à l'équipe de la Seconde 4 classée première au tournoi de culture générale.

Elèves de Première : interprétation des tests de motivation et d’intelligence

Intelligences multiples et Différentes motivations

Pourquoi a-t-on intérêt à connaître ses formes d’intelligence  et ce qui motive nos façons de travailler et d’agir ? Pourquoi les élèves de Première ont-ils été invités au mois de janvier à effectuer un test dans ce sens ?

Parce que c’est très utile pour choisir une orientation professionnelle, vu que l’on est forcément plus à l’aise et que l’on réussit mieux dans une activité qui sollicite de manière prioritaire nos meilleures aptitudes et qui répond à nos motivations profondes.

Chacun de nous a en lui des réserves d'énergie -qu’on appelle motivations - et qui ne demandent qu'à s'investir dans les réalisations les plus variées. Ces forces intérieures ressemblent un peu à des ressorts prêts à se détendre. Seulement voilà : les ressorts de motivations sont différents d'une personne à l'autre.

Parents : votre rôle dans l’orientation de vos enfants

Depuis de nombreuses années, le taux d’échecs au baccalauréat français est dérisoire au Collège, étant régulièrement égal à zéro. En outre, le système d’équivalence1 dispense pratiquement nos élèves de la présentation des épreuves du bac libanais. Qui plus est, le nombre de mentions obtenu par nos élèves au baccalauréat français est considérable. À titre d’exemple, à la session de 2014, on comptait 243 mentions Très Bien, Bien et Assez Bien sur un total de 259 candidats. Il convient de se rendre à l’évidence et de constater que l’échéance du bac n’est plus vraiment un enjeu réel pour nos élèves. Au point que l’une des promos de NDJ a adopté comme logo de fin d’année un diplôme - le bac – en poche… Forts de cette certitude, quelles raisons pousseraient encore nos élèves à travailler, surtout en classe de Terminale ?