Le Révérend Père Jean Dalmais, S.J. a rejoint le Seigneur le 15 août 2019

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Le Révérend Père Jean Dalmais, S.J. a rejoint le Seigneur le 15 août 2019 en France, le jour de la fête de l'Assomption de la Vierge Marie.

Éducateur exceptionnel, estimé et respecté de tous, le Père Dalmais demeure une figure emblématique du Collège. Considéré comme la mémoire vivante de Jamhour, il a accompagné des générations d’élèves depuis 1961.
Il s’est illustré par sa simplicité, son humanité, sa fidélité et son attachement au Liban, son pays d’adoption. Malgré les années, il s’est toujours distingué par sa jeunesse d’esprit et sa grande sagesse. Il est entré dans la lumière éternelle, qu’il repose en paix.

9 juin 1927

Naissance à Lyon, en France.

1932-1944

Études au Collège Jésuite de Lyon.

26.10.1945

Entrée dans la Compagnie de Jésus, Province de Lyon, à l’âge de 18 ans.

Octobre 1947

Premiers vœux.

1948-1951

Étude de la langue arabe au Liban, entre Bikfaya et Beyrouth.

1951-1952

Service militaire en Afrique du Nord.

1952-1955

Études de philosophie à Chantilly.

1955-1956

Régence au Collège Jésuite de Homs, Syrie.

1956-1960

Études de Théologie et scolasticat à Fourvière, Lyon.

1961-1966

Préfet d’études et de discipline, 1er cycle (7e à 4e) à Jamhour.

1966-1972

Recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour et supérieur de la Communauté.

1972-1974

Supérieur de la résidence de Damas, Syrie.

1974-1980

Préfet général à Jamhour.

1980-1983

Préfet général, préfet de la Promo, préfet des 7e à Jamhour.

1980-1990

Professeur de littérature française en 2de à Jamhour.

1983-1991

Recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour.

1983-1985

Préfet des 7e à Jamhour.

1986-1987

Préfet de la Promo à Jamhour.

1991-2001

Aumônier national de la Pastorale universitaire et aumônier de la Faculté des sciences médicales (USJ).
Enseignant de bioéthique et d’histoire des religions (USJ).

2001

Retour au Collège Notre-Dame de Jamhour, assistant de l’Amicale des Anciens, aumônier du groupe scout NDJ jusqu’en 2007, aumônier des professeurs.
Aumônier scout toute sa vie.

2002-2019

Aumônier d’équipes Notre-Dame.

2015-2019

A assuré une présence jésuite au Petit Collège.

15 août 2019

Rappel à Dieu dans sa 93e année.

 

 

avec les routiers (Nov 1981)

Juillet 1982

Mars 1989

à 60 ans

 

Les grandes lignes de sa vie, évoquées par le P. Dalmais en novembre 2017

Je suis né le 9 juin 1927 à Lyon (France) dans une famille originaire de la Savoie. Après des études faites au Collège des Jésuites de Lyon, rue sainte Hélène (devenu plus tard le Centre scolaire saint Marc), de 1932 à 1944, et une année de faculté, je suis entré au Noviciat des jésuites de la province de Lyon en octobre 1945. J’ai prononcé mes premiers vœux en octobre 1947.

Arrivé au Liban en 1948, pour étudier l’arabe, j’ai passé deux ans à Bikfaya au CREA (centre religieux d’études arabes), puis un an à l’USJ de Beyrouth.

Appelé au service militaire en 1951-52, j’ai été envoyé en Afrique du Nord (à l’école militaire des EOR de Cherchell en Algérie, puis affecté au 1er régiment de tirailleurs marocains à Meknès au Maroc, comme aspirant et chef de section).

Démobilisé, j’ai entrepris des études de philosophie à Chantilly de 1952 à1955. Je suis revenu au Proche-Orient en octobre 1955 pour faire ma régence à HOMS au Collège jésuite de la ville, pour y être surveillant et professeur de français.

 J’ai ensuite poursuivi mes études, au scolasticat de théologie de Fourvière de 1956 à 1960, avec l’ordination sacerdotale en aout 1959. Après mon troisième an, en Angleterre, je suis revenu au Liban définitivement, nommé au Collège de Jamhour, comme préfet du 1ER Cycle (7ème-4ème), jusqu’en 1966, où j’ai pris la charge de Recteur du Collège et Supérieur de la communauté, jusqu’en 1972. Après les six années de mon mandat de recteur, j’ai été nommé supérieur de la Résidence de Damas (Syrie), où je suis resté seulement deux ans.

EN 1974, j’ai été rappelé à Jamhour, pour être préfet général des études jusqu’en 1983, où j’ai reçu un second mandat de recteur, jusqu’en 1991.

En 1991 j’ai quitté Jamhour pour prendre la charge d’aumônier national de la Pastorale universitaire, et en même temps d’aumônier de la Faculté des sciences médicales de l’USJ. J’y ai enseigné également la bio-éthique et l’Histoire des Religions.

En 2001, je suis revenu à Jamhour pour prendre la charge d’aumônier du Corps Professoral, Assistant du Recteur auprès de l’Amicale des Anciens élèves, et aumônier du groupe scout du Collège.

Il faut ajouter que, durant une trentaine d’années, j’ai assuré la charge d’aumônier général de la C.E.C (Communauté enseignante chrétienne), mouvement d’action catholique des enseignants, fondé en 1946 par le P. Pélissier, alors professeur de philosophie au Collège de Beyrouth.

J’ai obtenu la nationalité libanaise en 1970.

 Aujourd’hui, (en novembre 2017), dans la 91ème année de mon âge, je totalise 72 ans de vie religieuse dans la Cie de Jésus, dont 56 ans de présence au Proche-Orient, et 46 ans de travail au Collège, comme préfet des études, professeur de français en 2de, et recteur durant 14 ans (dont 8 pendant la guerre du Liban).

Quand on me demande  pourquoi je suis venu au Liban, si ce fût par obéissance, ou par choix délibéré, je réponds : c’est une décision que j’ai prise moi-même dès le noviciat, pour répondre à un appel intérieur, et parce que je ne me voyais pas « compagnon de Jésus », sans être envoyé en mission, en dehors de mon pays et loin de ma famille ; J’ai été guidé pour ce choix du Liban, grâce à l’amitié de compagnons libanais qui m’ont fait aimer leur pays, avant que je le connaisse.

En songeant à ce parcours, durant lequel je me suis toujours senti libre et heureux, je peux évoquer l’appel que le Seigneur avait adressé à Abraham au ch. 12 de la Genèse : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va dans le pays que je te montrerai et… Je bénirai ceux qui te béniront ».