Conférence du Dr Claude Comair à Jamhour (05.10.2018)

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

[5 octobre 2018, Centre culturel de Jamhour]

Diplômé en architecture de l’USEK puis en génie environnemental du Japon, Claude Comair a fondé en 1988 DigiPen en Californie, une école et une université spécialisée dans la technologie et l’intelligence artificielle. Il est également co-fondateur et « chairman » de Nintendo USA.

Homme avenant, d’une grande humilité, Claude Comair se présente au public de Jamhour en revenant sur son parcours scolaire. À grand renfort d’anecdotes sur la pédagogie telle qu’elle était appliquée de son temps dans les écoles, il conquiert le public en démontrant que l’échec scolaire peut mener à une vision différente des choses que l’on apprend.

Appliquant une didactique particulière, DigiPen aborde l’apprentissage par ses finalités. L’étudiant, à travers la conception d’un jeu vidéo par exemple, est amené à comprendre l’utilité des maths pures, de la physique, etc. Sa motivation serait le moteur des apprentissages. Mener à bien un projet dépend des connaissances que l’étudiant a acquises.

Le jeu vidéo, selon Dr Comair, est le meilleur portail de l’ingénierie de demain. Il aborde toutes les dimensions techniques en y intégrant les facteurs psychologiques et humains, amenant l’étudiant à anticiper et prévoir toutes les combinaisons possibles. Les maths, la physique deviennent alors de simples outils dont il maîtrise la finalité et le rôle. Le tout est de savoir quoi faire des connaissances acquises et de les investir.

Dans la méthode appliquée à DigiPen, on enseigne au travers de la production d’un robot, d’une machine, d’un jeu. Et ça marche, puisque beaucoup d’objets que nous utilisons ont été inventés par les élèves ou étudiants de Digipen.

Quant au projet d’une académie de technologie à Jamhour, présenté par le père Batour, il est en train d’être mis en place sous forme de summer camp pour l’été 2019. Les détails et le programme seront communiqués ultérieurement, a précisé le P. Batour. Il s’agit d’un projet pilote avec une approche ludique et intelligente de l’apprentissage technique, robotique, basé sur l’intelligence artificielle.