Evénements

Cérémonie de départ de la Promo 2019

Cela fait des années qu’ils l’attendent, cette cérémonie, l’imaginent, la vivent en rêve et puis un jour… la voici !
La cérémonie de départ de chaque promotion de Terminale revêt quelque chose de particulier. La version 2019 apporte, comme ses précédentes, son lot d’émotions, de promesses, d’espoirs et ses nombreux projets.

Sanglés dans leurs beaux complets sombres pour les garçons, élégantes et haut perchées pour les demoiselles, ils prennent conscience tout à coup que leur parcours scolaire s’achève alors qu’il leur semblait si long il y a quelque temps encore.

Les nombreux parents, fiers et émus, célèbrent aussi l’envol de leur enfant.
Parmi eux, on en trouve qui sont soulagés d’en avoir fini avec l’école là où d’autres, trop occupés à immortaliser l’event, en oublient de le vivre réellement et d’en apprécier chaque minute. Il y a aussi ceux qui cherchent leur enfant des yeux, ces mêmes yeux qui ont pleuré quand il a passé la porte de la division des 12e, 13 années auparavant.

La cérémonie prend tout à coup une tournure officielle avec l’arrivée du président de la République S.E. le Gal Michel Aoun et de la Première dame, venus pour la 2e année consécutive au titre de grands-parents.

La cérémonie peut alors débuter.

Jeux Internationaux de la Jeunesse – Liban 2019 : Jamhour hôte des compétitions

Permettez à notre équipe NDJ d’augmenter ses points dans l’épreuve « Dansez les JIJ », cliquez sur
https://youtu.be/varjD9eLyDA
et faites un Like.

Organisés depuis 2011 par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger, les Jeux Internationaux de la Jeunesse sont l’histoire et la rencontre de la jeunesse du monde dans des villes mythiques et symboliques autour d’une identité forte : sport, culture et patrimoine. De Nice à Singapour, en passant par Rabat et Marseille… les JIJ changent de ville et de pays chaque année.

Les Jeux Internationaux de la Jeunesse représentent le seul évènement sportif et culturel qui place la jeunesse mondiale au cœur du projet. Rencontres, partage, culture, histoire et patrimoine sont au cœur de chaque rencontre.

L’édition 2019 se tiendra au Liban entre le 19 et le 24 juin 2019.

Fête du Collège 2019 : Deux journées intenses et un joyeux rassemblement familial

L’édition 2019 de la Fête du Collège a réuni, ce week-end des 4 et 5 mai, plusieurs milliers de personnes sous un soleil annonciateur, enfin, de printemps !

Un programme millimétré, finement orchestré par la direction du Collège et la commission d’organisation, sous la houlette de Mme Violette Ghorra, et porté à bras-le-corps par toute l’équipe éducative et les différents services du Collège.

Difficile de revenir sur tous les moments marquants de ce week-end, l’on retiendra cependant quelques nouveautés comme le Projet de Terminale avec Donner Sang Compter qui a permis de collecter quelque 130 unités de sang qui serviront à près de 500 malades. Par ailleurs, les arts et les sports se sont taillé une place de choix dans le programme, tant au niveau des représentations et des expositions que par le nombre d’élèves qui s’y sont impliqués.

La cérémonie à la mémoire des martyrs du Liban (dimanche 5 mai) fut l’occasion de marquer le souvenir, et de garder vivant le sacrifice de nombreux martyrs qui ont versé leur sang pour le Liban. Un vibrant hommage rendu par le recteur du Collège, P. Charbel Batour S.J., qui a déposé, en compagnie de M. Nadim Gemayel, Député de Beyrouth, une couronne de laurier au pied du Mémorial.

N’oublions pas enfin, le spectacle de clôture qui s’est articulé autour de la communication, un véritable enchantement qui a conquis un très nombreux public massé sur les gradins.

Quand on parle de « famille du Collège », je crois que c’est là, au cours de cette fête, qu’on peut en comprendre toute la signification.

Rendez-vous à la Fête du Collège 2020 !

NC - BCP

Rappel à Dieu du Cardinal Mar Nasrallah Boutros Sfeir (1920-2019)

Rappel à Dieu du Cardinal Mar Nasrallah Boutros Sfeir (1920-2019)

Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient de 1986-2011
Ancien du Collège Notre-Dame de Jamhour (Promotion 1944)

 

Fête du Collège 2019 : samedi 4 et dimanche 5 mai

Fête du Collège 2019
samedi 4 et dimanche 5 mai

  • Programme du samedi 4 mai 2019
    • 10h30 - 11h15
      • Fête de clôture des activités artistiques de l’ESA (Ballet, Gymnastique rythmique) - Centre Culturel, Salle Naoum Khattar
    • 10h30 – 20h
      • Kermesse du CAS, Plateau d’hébertisme - Mini-tennis
      • Profitez du Forfait Journée à 30.000 L.L. pour un accès illimité aux jeux d’animation (gonflables, trampoline...). Les jeux de kermesse du CAS sont uniquement accessibles avec les bons de la banque de la Fête du Collège.
    • 10h30 – 18h

L'Orient-Le Jour : Et voici la première promotion donneuse de sang à Jamhour...

Liban > Social > Rania Raad Tawk | OLJ
03/05/2019
 
Des volontaires de DSC en compagnie de Daniel Tinawi lors du Marathon de Beyrouth. Photo DSC
 

C’est dans le cadre de la fête du Collège Notre-Dame de Jamhour (CNDJ) qui aura lieu ce week-end, les 4 et 5 mai, que la promotion 2019 des élèves de terminale organisent, avec le soutien de l’association Donner sang compter (DSC) et l’un de ses membres seniors, par ailleurs accompagnateur pédagogique au CNDJ, Daniel Tinawi, une campagne de collecte anonyme d’unités de sang.

Cet événement, « une première mondiale au niveau scolaire », selon Yorgui Teyrouz, fondateur et président de DSC, « permettra à toute une promotion de célébrer la vie  ... pour continuer la lecture : cliquez

Secondes : Journée de la TERRE (17.04.2019)

Des millions d’espèces. Une planète. Un avenir commun.

Tel est le slogan de la Journée de la Terre pour l’édition 2019, organisée le mercredi 17 avril 2019, à la veille des vacances de Pâques (voir Nous du Collège No 290 – février 2019, P. 32).

Si plusieurs activités ont eu lieu en amont de l’événement principal et que d’autres auront lieu en aval, le jour J, les élèves de 2de ont délaissé livres et cahiers pour une matinée de célébrations qui a débuté par des représentations scéniques préparées par les élèves d’art dramatique, suivie de la confection de visières, à partir de carton recyclé, portées par les élèves et leurs enseignants pour la traditionnelle photo-souvenir, avant de se retrouver dans le Hall Saint-Ignace pour une collation festive.

 

Le hall de Seconde abritait ce jour-là une explosion de talents, l’on pouvait ainsi admirer les magnifiques toiles réalisées par les élèves d’arts plastiques qui se sont inspirés du Petit Prince de Saint-Exupéry pour exprimer leur attachement à la planète Terre. Une nouveauté cette année, des projets de upcycling réalisés par chaque classe à partir d’objets usagés avaient également leur place à l’exposition, et sur un grand panneau l’on pouvait lire les slogans que les élèves ont créés pour l’occasion.

 

La clôture de la journée s’est déroulée en deux temps. Le premier était consacré, à l’intervention de spécialistes et de représentants d’ONG défendant l’environnement pour exposer les différents dangers qui menacent la planète et présenter des solutions à la portée des élèves.  Le second temps était dédié au visionnage du documentaire « A Plastic Ocean » qui met en lumière les conséquences de la pollution plastique sur les océans.

Ghada Shbeir Chante la Passion

10 avril 2019

La voix cristalline et l’interprétation à la fois imposante et vibrante, la Passion chantée par Ghada Shbeir en l’église de Jamhour a transporté l’auditoire dans le recueillement à quelques jours de la Semaine Sainte.

Son répertoire alliait avec délicatesse les liturgies maronites, syriaques et mêmes orthodoxes dans une ample et généreuse interprétation faisant résonner les harmonies de nos ancêtres si nuancées, dans la modernité du XXIe siècle.

L'Orient-Le Jour : Messe d’action de grâces à l’USJ pour le père Frans Van der Lugt s.j.

L'Orient-Le Jour
10.04.2019

L’Église au Liban a commémoré dimanche dernier le souvenir du père Frans Van der Lugt, assassiné le 7 avril 2014 à Homs (Syrie). Présidée par le père Arturo Sosa, supérieur général des jésuites, une messe d’action de grâces à sa mémoire a été célébrée en l’église Saint-Joseph des pères jésuites de Beyrouth. Né en 1938, ce jésuite néerlandais a été assassiné de deux balles dans la tête à l’intérieur du jardin de sa communauté, à Homs, en 2014. Âgé de 76 ans, il vivait en Syrie depuis 1966. Alors que la guerre y faisait rage, il avait tenu à rester dans son couvent de Boustan el-Diwan, situé dans la vieille ville de Homs, en signe de solidarité. Les circonstances de sa mort n’ont jamais été éclaircies. Différents groupes rebelles étaient retranchés dans le quartier où se trouvait son couvent...(continuez la lecture)

Participation de la Chorale et de l’Orchestre de Jamhour à la Rencontre œcuménique internationale des jeunes à Beyrouth

Organisée conjointement par la communauté de Taizé et par le Conseil des églises du Moyen-Orient, et par les Église du Liban, la rencontre de Beyrouth revêt un intérêt particulier pour tout Libanais et spécialement pour notre chorale et orchestre de Jamhour. En effet, c’est bien dans notre collège qu’ont retenti pour la 1re fois au Liban les mélodies de Taizé, figurant depuis 2010 au répertoire de la chorale et de l’orchestre Notre-Dame de Jamhour, sous la direction de Haytham Azzi.

 

La Chorale et l’Orchestre de Jamhour au cœur du programme

CD de chants de Taizé en arabe

Cette rencontre ouverte aux jeunes entre 18 et 35 ans a été immortalisée par la production d’un CD de chants de Taizé, interprétés en arabe et enregistrés en l’église du Collège. Deux chorales ont pris part à l’interprétation de 16 chants, la Chorale du Collège (ses membres âgés de 18 à 35 ans) et la chorale de la cathédrale Saint-Georges des maronites à Beyrouth, formant un chœur d’une cinquantaine de personnes auxquelles se sont joints deux frères de Taizé, Maxime et Sébastien et deux musiciens professionnels (La guitariste hongroise Annamaria Kertész, concertiste baroque et l’hautboïste Française Yasmine Doukali). Notons que Annamaria Kertész a animé un workshop à Jamhour pour les élèves guitaristes de la classe de Haytham Azzi.

Pages