Le Figaro : Sur les hauteurs de Beyrouth, le Collège Notre-Dame de Jamhour forme les jeunes Libanais à l’excellence (18.09.2020)

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

REPORTAGE - Depuis des décennies, l’institution jésuite enseigne à ses élèves l’excellence et le dépassement de soi. Malgré le drame du 4 août, malgré la crise économique, sanitaire et politique, ces élèves, appelés à bâtir le Liban de demain, font leur rentrée.

Par Guyonne de Montjou > 18 septembre 2020
 
Aller à l’école. De bon matin, se lever, monter dans un autocar bleu alors que Beyrouth est toujours endormie, dire «au revoir» à sa mère, qui a chaussé des savates dépareillées et vous embrasse sur le trottoir. Sentir sa main glisser trois sandwichs dans son cartable et l’entendre murmurer «à ce soir» en espérant que cette promesse se réalise, saluer le chauffeur qui vous appelle par votre prénom, retrouver ses camarades aux arrêts dans les rues alentour. Et puis entendre le vieux minibus déglingué monter enfin la colline de Yarzé jusqu’à l’arrivée, à Jamhour, pour la prière, puis le premier cours de 7h30. Cette scène, ils sont des centaines de milliers de petits libanais à l’avoir vécue, ...