Revue de presse

Revue de presse

L'Orient-Le Jour : Ma pâte, avant qu’elle ne soit modelée par les griffes du temps...

La Dernière > Gilles Khoury > 31/12/2018

Photo-roman
Récit des émotions fortes que je ne soupçonnais pas, lors des retrouvailles des dix ans de ma promotion d’école...

On s’était dit rendez-vous dans dix ans : c’est le titre, attendrissant quoi qu’on ne peut plus galvaudé, que les délégués de ma promotion d’école ont choisi pour annoncer nos retrouvailles, dix ans plus tard, qui avaient lieu jeudi dernier au collège. Ce soir-là, je passe prendre K., ma première meilleure amie qui l’est restée bien que l’Atlantique ait décidé de nous éloigner géographiquement. Il pleut des trombes, on hésite un peu. « Nous sommes devenus étrangers les uns pour les autres, qu’est-ce qu’on va trouver à se dire ? » pense-t-on. De bonne volonté, je lui dis que ce serait un bonne occasion de revoir tous ces visages qui ont tout de même tramé quinze ans de nos vies, boire un coup, tenter de remuer quelque nostalgie adolescente et puis prendre des nouvelles, rien que par curiosité, des uns et des autres, perdus de vue.

L'Orient-Le Jour : Père Abou, symbole de la "résistance culturelle" contre l'occupation syrienne, n'est plus

À La Une > Liban > 23/12/2018

Grande figure intellectuelle, l'ancien recteur de l'Université Saint-Joseph est décédé à l'âge de 90 ans.

L'ancien recteur de l'Université Saint-Joseph (USJ) entre 1995 et 2003, le père Sélim Abou, figure emblématique de toute une jeunesse en révolte et animée par les idéaux de la "résistance culturelle" contre l'occupation syrienne, est décédé dimanche matin, à 6 heures, à l'âge de 90 ans.

Sélim Abou est né en 1928 à Beyrouth. En 1946, il entre chez les Jésuites, en France, où il poursuit des études littéraires, philosophiques et théologiques. En 1961 il obtient un doctorat ès Lettres, peut-on lire sur le site de l'USJ. Suite à la fermeture de l’Ecole Supérieure des Lettres, il fonde en 1977 la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’USJ dont il sera le doyen jusqu’en 1992. De 1995 à 2003 il est recteur de l'USJ.

De juin 1993 à février 1999, il est le coordonnateur du réseau "Cultures langues et développement" de l'AUPELF/UREF. Il est aussi directeur des Presses de l’USJ et titulaire de la Chaire Louis D. – Institut de France d’anthropologie interculturelle.

Ecrivain, philosophe et anthropologue, Sélim Abou a centré ses recherches sur l’entrecroisement des cultures dans le monde, les phénomènes d’acculturation et les conflits d’identité, le multiculturalisme et la citoyenneté. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont :  "Les Mbyas Guaranis. Le Temps de la Reconnaissance" (2012), "De l’identité et du sens. La mondialisation de l’angoisse identitaire et sa signification plurielle" (2009), "L’identité culturelle, suivi de Cultures et droits de l’homme" (2002) et "Béchir Gemayel ou l'esprit d'un peuple" (1984).

Ses discours à l'occasion de la fête de saint Joseph, attendus par les étudiants, le corps enseignant et même certains milieux politiques, avaient été compilés dans "Les libertés. Discours annuels du Recteur de l’Université Saint-Joseph 1996-2003" (2003).

L'Orient-Le Jour : Les 15 ans du Jamhour Alumni US sous le signe de la générosité

Diaspora
Sylviane ZEHIL , à New York | OLJ - 10/12/2018

Éducation
L’action sociale de cette association permet de scolariser de nombreux enfants au Liban chaque année.

L’association Jamhour Alumni US (JAUS) a célébré récemment ses quinze années d’action éducative au profit du collège Notre-Dame de Jamhour et son réseau de neuf écoles. L’invité d’honneur de cette cérémonie était Joe Saddi (promo 1976), fondateur et ex-PDG de Booz and Co, président du comité de la mutuelle des bourses scolaires du collège et gestionnaire du fonds de dotation qu’il a contribué à mettre sur pied pour permettre aux anciens à travers le monde d’apporter leurs contributions. Organisé par Nada Sara et animé par François Bassil, nouveau trésorier de l’association, l’événement annuel de levée de fonds s’est déroulé à l’University Club de New York en présence de plus de 150 anciens et amis, à majorité des jeunes, dont notamment le consul général du Liban, Majdi Ramadan, le recteur du collège, le père Charbel Batour, et Anis Barakat. Cette soirée a été possible grâce au comité composé de Bassel Kikano (président), Cynthia Hajal, vice-présidente, François Bassil, trésorier, et des membres fondateurs Karim Awad, Cyril-Christian Rizk, Bud Zéhil, Jimmy Keyrouz, Carine Assouad, Antoine Nasr, Gabriel Sara et Nada Sara.

L'Orient-Le Jour : Joe Saddi à « L’OLJ » : S’il n’y avait pas d’éducation de haute qualité à Jamhour, beaucoup de familles seraient parties

Liban >  Entretien
Sylviane ZEHIL , à New York | OLJ - 04/12/2018

L’ex-PDG mondial de Booz and Co, une des grandes compagnies mondiales de conseil en stratégie, Joe Saddi (promo 1976 du collège de Jamhour), était l’invité d’honneur de la quinzième soirée de levée de fonds au profit du Collège Notre-Dame de Jamhour et ses neuf réseaux. L’entretien qu’il a accordé à L’Orient-Le Jour et la conversation à bâtons rompus, lors de l’événement, mené par le Dr Gabriel Sara (promo 1972), membre fondateur et ex-président de l’association Jamhour Alumni US (JAUS), dévoilent le cheminement d’un leader dans le monde du conseil en stratégie. Cette réussite professionnelle, Joe Saddi affirme la « devoir à Jamhour qui m’a bien préparé. C’est à partir de là que j’ai décidé de m’impliquer dans des causes éducatives, culturelles et philanthropiques et d’y contribuer autant que possible. S’il n’y avait pas l’éducation de haute qualité à Jamhour, beaucoup de familles seraient parties », « assure-t-il à L’Orient-Le Jour.

L'Orient-Le Jour : Au déjeuner des anciens à Paris, le recteur de Jamhour dénonce la crise des écoles privées

Liban > Société
Zeina SALEH KAYALI | OLJ - 16/10/2018

 

L’Association des anciens de Jamhour en France et en Europe (AJFE), dont L’Orient-Le Jour est partenaire, est extrêmement active, notamment à Paris, où elle organise régulièrement diverses activités pour ses adhérents et leurs amis : clubs professionnels, rencontres spirituelles, accueil des nouveaux arrivants, pique-niques, etc. Mais le point d’orgue de sa saison est certainement le déjeuner annuel qui se tient traditionnellement au mois d’octobre, dans des lieux différents et originaux (péniche sur la Seine, Buddha Bar, siège de l’Unesco…) et qui regroupe un grand nombre d’anciens autour d’un invité d’honneur et d’une délégation venue spécialement du Liban pour l’occasion.

Pour 2018, l’AJFE avait choisi le Pavillon des Princes, en bordure du bois de Boulogne, avec comme invité d’honneur Philippe Helou, cofondateur de la société Murex. Les participants à cet événement, près de 250 personnes, heureux de se retrouver, savouraient l’apéritif sur la terrasse par un temps radieux, en devisant gaiement. Puis ils ont pris place autour des tables dans une immense pièce décorée aux couleurs de la France, du Liban et du Collège Notre-Dame de Jamhour.

جوقة وأوركسترا مدرسة سيدة الجمهور تحيي قداديس وحفلات في كنائس قبرص

lbcgroup - أخبار فنية - 27/07/2018

أحيَت جوقة وأوركسترا مدرسة سيدة الجمهور الأسبوع الفائت عدداً من القداديس والحفلات الموسيقية في كنائس مارونية في قبرص،  بقيادة المايسترو هيثم القزّي وبمشاركة الميتزو سوبرانو كورين حدّاد القزّي.

وكانت المحطة الأولى كنيسة مار جرجس في قرية كورماكيتي، إحدى القرى المارونية الأربع الواقعة في الشطر الشمالي من قبرص الخاضع لنفوذ تركيا منذ العام 1974.

وشدد رئيس اساقفة ابرشية قبرص المارونية المطران يوسف سويف الذي حضر الحفلة، على "الأهمية الرمزية لهذه الزيارة بالنسبة إلى سكان كورماكيتي الذين بقي العشرات منهم فحسب في أرضهم، في حين تهجّر الباقون إلى الشطر الجنوبي من الجزيرة حيث يقيمون راهناً".

L'Orient-Le Jour : Le père Batour et l’identité nationale en devenir

Nos Lecteurs ont la Parole
Maroun B. NEHMÉ - 21/06/2018

Il y a une joie à entendre le père Charbel Batour revendiquer une francophonie militante, dont il fait un choix consenti, à l’occasion de sa récente décoration des insignes des Palmes académiques françaises. Dépassant le cadre de sa stricte mission de père pédagogue et chef d’établissements jésuites, le père Batour a franchi le seuil du questionnement avec courage et conviction. À la manière de Ricœur, il a posé une problématique majeure pour les autres et pris la peine d’y répondre longuement et complètement.

L'Orient-Le Jour : Charbel Batour, chevalier de l’ordre des Palmes académiques

L'Orient-Le Jour > Liban
Distinction honorifique - Marlène AOUN FAKHOURI | OLJ - 19/06/2018
 

« L’homme que j’ai l’honneur de saluer ce soir est un éducateur engagé en faveur d’une éducation franco-libanaise, humaniste, soucieux du bien commun… Un homme qui trace sa route singulière, qui fait le choix de renouveler chaque jour cette alliance ancienne qui lie la Compagnie de Jésus au Liban et la France dans un système éducatif. » C’est en ces termes que la directrice de l’Institut français du Liban et conseillère de coopération culturelle Véronique Aulagnon a rendu hommage au père Charbel Batour, recteur du collège Notre-Dame de Jamhour et des établissements jésuites du Liban, en lui remettant au nom du ministre de l’Éducation nationale de la République française l’insigne de chevalier de l’ordre des Palmes académiques. Étaient notamment présents à la cérémonie, qui s’est déroulée au centre sportif, culturel et social du collège NDJ, le provincial de la province jésuite du Proche-Orient et du Maghreb, le père Dani Younès, le mohafez de Beyrouth Ziad Chbib, les députés Alain Aoun et Michel Moawad, le consul général de France, Karim Ben Cheikh, le directeur général du ministère de l’Éducation Fadi Yarak, le secrétaire général des écoles catholiques, le père Boutros Azar, et plusieurs diplomates.

L'Orient-Le Jour : La Jamhour Alumni US célèbre ses 14 ans avec Pierre Issa, cofondateur d’arcenciel

Liban > Événement
Sylviane ZEHIL, à New York | OLJ - 22/11/2017

L'association Jamhour Alumni US (JAUS) vient de célébrer quatorze ans d'action éducative au profit du Collège Notre-Dame de Jamhour et son réseau de neuf écoles, en présence d'anciens élèves venus de Washington, Baltimore, Boston, de l'Ohio, du Texas, de Californie, de Montréal, Londres, Genève, Dubaï et Paris.

Dans une atmosphère conviviale, cette soirée annuelle organisée par Nada Sara – en charge de l'organisation des événements de JAUS – a eu lieu au restaurant Current, en bordure du Hudson, en présence de plus de 200 personnes, dont l'ambassadeur Nawaf Salam, accompagné de son épouse Sahar, le consul général du Liban, Majdi Ramadan, et son épouse Vanessa, le père Charbel Batour s.j., recteur du collège, et Anis Barakat.

L'Orient-Le Jour : La Fondation Michel Chiha remet les prix aux lauréats de son concours annuel

 

Liban > Compétition
OLJ - 15/05/2017

La Fondation Michel Chiha a organisé hier la cérémonie de remise des prix de son concours annuel à l'hôtel Bristol, en présence notamment de l'ancien président de la Chambre Hussein Husseini, du responsable de la communication du palais présidentiel Rafic Chelala, des députés Nabil de Freige et Henri Hélou, de la fille de feu Michel Chiha, Madeleine Chiha Hélou, ainsi que de l'attaché culturel de l'ambassade de France, Luciano Rispoli.

Pages